Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 37-38-392. Linguistique2.1. Langues anciennesDesmond Durkin-Meisterernst. Misc...

8
Desmond Durkin-Meisterernst

Desmond Durkin-Meisterernst. Miscellaneous Hymns. Middle Persian and Parthian Hymns in the Turfan Collection

Compte-rendu réalisé par Agnes Korn
Référence(s) :

Desmond Durkin-Meisterernst. Miscellaneous Hymns. Middle Persian and Parthian Hymns in the Turfan Collection. Turnhout, Brepols, 2014, 443 p. + 12 planches (Berliner Turfantexte, XXXI).

Texte intégral

1Le présent volume s’inscrit dans un projet à long terme mené par le Département de recherches sur le Tourfan de l’Académie des Sciences à Berlin, qui consiste dans l’édition des fragments manichéens trouvés au Turkestan chinois au début du XXe siècle. En ce qui concerne les fragments en moyen-perse et parthe, chaque volume de la série Berliner Turfantexte est consacré à des textes appartenant à des rubriques de sujet ou genre telles qu’ils ont été établis par Mary Boyce dans l’annexe de son catalogue (A Catalogue of the Iranian manuscripts in Manichean script in the German Turfan collection, Berlin 1960), voir des comptes rendus d’autres volumes de la série dans les numéros précédents d’Abstracta Iranica (cr dans le volume 34-35-36 et cr dans le volume 32-33).

2Dans ce cadre, le présent ouvrage comprend l’édition de plus de 250 fragments en moyen-perse et en parthe que Boyce avait attribués aux groupes de textes suivants : hymnes adressées au « Troisième messager » (une divinité lumineuse appelée aussi Narisah Yazd ou Mihr Yazd), hymnes en couplets, hymnes non-classifiées et poèmes. La grande majorité des fragments présentés dans cette édition n’avait pas été publiée auparavant. Évidemment, si la très vaste majorité appartient aux collections qu’abritent à Berlin l’Académie des Sciences et le Musée des Arts asiatiques (Museum für Asiatische Kunst), l’A. a également inclus quelques fragments se trouvant dans des collections à l’étranger (à Saint-Pétersbourg et la collection Otani au Japon).

3L’introduction donne donc les listes des fragments appartenant à chaque groupe d’hymnes (p. 2-16) avec (le cas échéant) des références aux publications antérieures, ainsi qu’une liste (p. 17-22) de tous les fragments édités dans ce volume. La partie principale (p. 24-381) contient sur la page de gauche la translittération des fragments ligne à ligne, et (à droite) l’arrangement du texte en versets avec leur traduction en anglais.

4Le glossaire (p. 387-442) répertorie tous les mots attestés dans les fragments de ce volume dans une seule liste comme c’est la tradition dans les études manichéennes (par ex. dans le dictionnaire par l’A., Dictionary of Manichaean Middle Persian and Parthian, Turnhout 2004) car un bon nombre de mots sont communs au moyen-perse et au parthe.

5La tâche à laquelle s’est trouvé confronté l’A. consistait dans le déchiffrement et l’analyse du contenu (rappelons qu’une partie des fragments est minuscule et ne contient que quelques mots). Ses efforts ont permis non seulement la traduction, mais tout d’abord l’arrangement des fragments en hymnes (parfois la taille de l’écriture donne des indices quant à l’appartenance de tel ou tel fragments à un texte) et leur séquence (en ceci, et là où le début du verset est préservé, l’A a été aidé par le fait que beaucoup d’hymnes sont de structure abécédaire, chaque verset commençant par une lettre dans l’ordre de l’alphabet manichéen). Son analyse a par ailleurs amené l’A. à proposer des modifications par rapport au classement établi par Boyce d’un certain nombre de fragments, qui désormais sont attribués à un autre groupe de textes.

6Des photos de haute qualité des manuscrits manichéens de Berlin étant disponibles sur http://turfan.bbaw.de/​dta/​m/​dta_m_index.htm, le volume ne fournit que des photos de fragments que l’A. estime appartenir à la même page, et qui depuis ont été dispersés en divers endroits, inventoriés sous des numéros donnés au gré des hasards de leur inventoriage.

7Le travail philologique minutieux et impressionnant entrepris par l’A. a donné un ensemble de presque 5000 lignes de texte, contribuant ainsi de façon significative à l’élargissement du corpus de textes manichéens en moyen-perse et en parthe disponibles.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Agnes Korn. Desmond Durkin-Meisterernst, « Desmond Durkin-Meisterernst. Miscellaneous Hymns. Middle Persian and Parthian Hymns in the Turfan Collection », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 8, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 23 novembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/43009 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.43009

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search