Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 37-38-392. Linguistique2.2. Langues vivantes et dialectesMaryam Nourzaei, Carina Jahani, E...

2
Maryam Nourzaei, Carina Jahani, Erik Anonby et Abbas Ali Ahangar

Maryam Nourzaei, Carina Jahani, Erik Anonby, Abbas Ali Ahangar. Koroshi. A Corpus-based Grammatical Description

Compte-rendu réalisé par Chams Bernard
Référence(s) :

Maryam Nourzaei, Carina Jahani, Erik Anonby, Abbas Ali Ahangar. Koroshi. A Corpus-based Grammatical Description. Uppsala, Acta Universitatis Upsaliensis, 2015, 315p. (Studia Iranica Upsaliensia 13).

Texte intégral

1L’ouvrage ci-présent est une étude de la langue koroshi, apparentée aux langues du sud du Baloutchistan (« […] Koroshi can be described as a distinct sub-group within the Balochi macro-language, although it shares many features with southern dialects of Balochi » p. 25).

2Les remerciements, pp. 15 et 16, témoignent de la quantité de collaborateurs qui a rendu cette étude possible. L’introduction, pp. 17-20, décrit le processus de recherche mené à bien par les auteurs, le corpus obtenu par ceux-ci, et résume le reste du livre. La partie 2 (pp. 21-24) traite du peuple korosh, leur distribution géographique, leurs origines, leur culture et leur rapport à leur langue. La partie suivante, pp. 25-120, est une étude de la langue koroshi traitant de la phonologie (pp. 25-28), de la morphologie (pp. 28-38), de la construction avec eẓāfe (pp. 39-41), des adjectifs, adverbes, puis adpositions (pp. 41-46), des pronoms (de façon particulièrement développée, pp. 46-62), des numéros et des classificateurs (pp. 62-64). Les pages 66 à 98 décrivent le verbe et le système verbal en koroshi. Les pages 98 à 121 discutent des faits de syntaxe, notamment la coordination (pp. 101-104) et la subordination (pp. 104-120).

3Les pages 123 à 290 contiennent sept textes koroshi, principalement des contes, mais aussi les souvenirs d’un des informateurs, et un texte sur le tissage. Le corpus est assez grand, avec gloses et traduction. Enfin, le glossaire (pp. 291-312) reprend, traduits en anglais, les mots koroshi utilisés dans le reste de l’ouvrage.

4Le livre, fait très appréciable, est également fourni avec un cd-rom, contenant des photographies en couleur, ainsi que les enregistrements des sept textes du corpus. Ceci rend l’étude ci-présente plus vivante encore et est une excellente initiative des auteurs.

5Ce livre est une référence indispensable pour qui s’intéresse au koroshi, et plus généralement aux Baloutches et au Baloutchistan, et aux langues iraniennes modernes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Chams Bernard. Maryam Nourzaei, Carina Jahani, Erik Anonby et Abbas Ali Ahangar, « Maryam Nourzaei, Carina Jahani, Erik Anonby, Abbas Ali Ahangar. Koroshi. A Corpus-based Grammatical Description », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 2, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 30 novembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/43087 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.43087

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search