Navigation – Plan du site
100
Gyselen, Rika

« Le kadag-xwadây sassanide. Quelques réflexions à partir de nouvelles données sigillographiques ». St. Ir. 31, 1, pp. 61-69.

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat

Texte intégral

1Sur deux sceaux l’A. a identifié l’attestation des « Seigneurs de maison », une classe d’un rang inférieur à celui des Princes (wispuhr), mais qui serait celle de chefs de clan, selon l’A., qui se fonde sur des sources arméniennes, donc supérieure à celle des « Âzâd » (Libres). Par ces mêmes sources et par un exemple de sceau portant non seulement le titre mais également Armin, on peut supposer que cette classe, inconnue dans les inscriptions de Shahpur I, n’est attestée qu’à la période sassanide tardive et s’applique à l’Arménie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. Gyselen, Rika, « « Le kadag-xwadây sassanide. Quelques réflexions à partir de nouvelles données sigillographiques ». St. Ir. 31, 1, pp. 61-69. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 25 | 2004, document 100, mis en ligne le 15 mars 2006, consulté le 28 mai 2018. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/4360

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page