Navigation – Plan du site
102
Rika Gyselen

Nouveaux matériaux sigillographiques pour la géographie administrative de l’empire sassanide. Collection A. Saeedi. Paris, Association pour l’avancement des études iraniennes, 2002, 227 p. (Studia Iranica, Cahier 24)

Compte-rendu réalisé par Rédaction

Texte intégral

1On trouve dans cet ouvrage l’étude de cinquante-quatre nouveaux cachets administratifs dont la plupart est attestée par leur empreinte sur une bulle. Ces cachets ont appartenu à des administrations provinciales dont certaines comme le gund-ī-kadag-xwadāyān-framādār (commandant de l’armée des Seigneurs de maison) et le zarrbed (litt. “chef de l’or”) n’étaient attestées par aucune autre source primaire ou secondaire. Ces cachets administratifs ont aussi livré de nombreux nouveaux noms de provinces dont certains restent difficiles à identifier. Ces nouveaux matériaux sigillographiques témoignent de l’expansion, chronologiquement ponctuelle certes, de l’empire sassanide au 6e s. qui comprenait tous les pays transcaucasiens et la majeure partie de l’Afghanistan moderne s’étendant jusqu’à l’Indus.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rédaction. Rika Gyselen, « Nouveaux matériaux sigillographiques pour la géographie administrative de l’empire sassanide. Collection A. Saeedi. Paris, Association pour l’avancement des études iraniennes, 2002, 227 p. (Studia Iranica, Cahier 24) », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 25 | 2004, document 102, mis en ligne le 15 mars 2006, consulté le 24 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/4362

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page