Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 37-38-3911. Littérature11.1. Littérature persane11.1.2. Littérature persane moderneMahmūd Nīkbakht. Būtīqā-ye Būf-e ...

3
Mahmūd Nīkbakht

Mahmūd Nīkbakht. Būtīqā-ye Būf-e Kūr : revāyatšenāsī-ye ravāngosīkhtegī dar teknīk-e Būf-e Kūr

Compte-rendu réalisé par Arezou Dadvar
Référence(s) :

Mahmūd Nīkbakht. Būtīqā-ye Būf-e Kūr : revāyatšenāsī-ye ravāngosīkhtegī dar teknīk-e Būf-e Kūr [La poétique de La chouette aveugle : narratologie schizophrénique dans l’écriture de La chouette aveugle], Tehrān : Gomān, 1394/ [2015], 263 p.

Texte intégral

1En se basant sur la version manuscrite de La chouette aveugle de ādiq Hidāyat, l’A. étudie les structures narratologiques de cette œuvre d’un point de vue plutôt linguistique. Selon lui, le fait qu’aucune des éditions de ce livre n’ait respecté la ponctuation intelligemment créée et employée par Hedāyat [sauf l’édition du fac-similé par les Editions Baran, Spånga, Suède, 1994], a rendu difficile la compréhension exacte de la narration du roman non seulement pour ses lecteurs, mais aussi pour les chercheurs qui l’ont analysé. Cela concerne plus précisément une technique particulière d’emploi des signes graphiques que l’on ne peut trouver que dans la version manuscrite de ce texte écrit en 1315 [1936].

2Esquisser le schéma des « monologues intérieurs » du narrateur du roman constitue peut-être le but principal de l’A. À cette fin, en adoptant une démarche psychologique, il énumère tous les symptômes de la schizophrénie en donnant à chaque fois comme exemple différents extraits du roman qui font preuve de l’omniprésence de cette pathologie chez le narrateur. D’après l’A., cela justifie l’assimilation des personnages vrais et imaginaires aux yeux du narrateur.

3La dernière partie du livre passe en revue les études les plus connues consacrées à La chouette aveugle. Les articles de Golšīrī, Al-e Aḥmad, Barāhenī, San’atī, Etemādzādeh et Nafīsī ont été analysés et critiqués par l’auteur. C’est sans doute à partir de cette analyse primordiale que ce dernier a mené une étude novatrice sur la narration du livre de Hedāyat afin de déterminer non seulement la structure de ce texte en particulier mais aussi l’évolution générale de la notion de critique dans la littérature contemporaine iranienne.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Arezou Dadvar. Mahmūd Nīkbakht, « Mahmūd Nīkbakht. Būtīqā-ye Būf-e Kūr : revāyatšenāsī-ye ravāngosīkhtegī dar teknīk-e Būf-e Kūr », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 3, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 30 novembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/43825 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.43825

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search