Navigation – Plan du site
1
Karen Radner

Karen Radner (ed.). State Correspondence in the Ancient World, From New Kingdom Egypt to the Roman Empire

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn
Référence(s) :

Karen Radner (ed.). State Correspondence in the Ancient World, From New Kingdom Egypt to the Roman Empire. Oxford, New York: Oxford University Press, 2014, xiv+306 p. (Oxford Studies in Early Empires).

Texte intégral

1La toile de fonds thématique est la communication à longue distance entre empires. L’éditrice considère cette forme de communication comme un élément stabilisateur et se demande dans quelle stratégie et quel réseau les empires ont-ils investi pour la développer et en profiter. L’assyriologue K. Radner a invité des spécialistes de l’Egypte d’Amarna, du royaume hittite, de la Babylonie, de la Perse achéménide ainsi que du monde hellénistique et romain à se pencher sur certaines questions communes à toutes les contributions : quel est le rôle des messagers, des lettres et des scribes dans la communication à longue distance ? Quelle était la langue utilisée pour la correspondance d’Etat ? Existe-t-il un système privilégié pour la communication entre états et comment l’information était-t-elle sécurisée pendant le transfert ? Existe-t-il des modèles ou des règles de communication ? Les lettres archivées sont-elles rendues publiques et ont-elles servi de référence pour le futur ? Le chapitre 5 a été écrit par Amélie Kuhrt « State Communications in the Persian Empire » (renvoi au cr).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Karen Radner, « Karen Radner (ed.). State Correspondence in the Ancient World, From New Kingdom Egypt to the Roman Empire », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 1, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 26 avril 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/44063

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page