Navigation – Plan du site
120
Reuven Amitai

« Whither the Ilkhanid Army? Ghazan’s First Campain into Syria (1299-1300) », in : N. Di Cosmo, éd., Warfare in Inner Asian History (500-1800). Leyde, Brill, 2002, pp. 221-264.

Compte-rendu réalisé par Denise Aigle

Entrées d’index

Auteurs mentionnés :

N. Di Cosmo, John Masson Smith
Haut de page

Texte intégral

1Cette contribution analyse la première campagne de Ghazan Khan en Syrie. L’A. constate que le processus d’acculturation des Mongols en Iran n’avait pas eu un impact notable dans la sphère militaire. En désaccord avec les thèses de John Masson Smith [« ‘Ayn Jālūt : Mamlūk Success or Mongol Failure ?», Harvard Journal of Asiatic Studies, 44 (1984), pp. 307-345], R. Amitaï soutient l’idée que l’armée mongole n’était pas inférieure à celle des Mamelouks, ni en armement, ni en esprit de combat, mais que les Mamelouks avaient des tactiques inconnues des Mongols, ce qui leur avait donné un avantage certain.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Denise Aigle. Reuven Amitai, « « Whither the Ilkhanid Army? Ghazan’s First Campain into Syria (1299-1300) », in : N. Di Cosmo, éd., Warfare in Inner Asian History (500-1800). Leyde, Brill, 2002, pp. 221-264. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 25 | 2004, document 120, mis en ligne le 15 mars 2006, consulté le 17 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/4409

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page