Navigation – Plan du site
18
Kyle Smith

Kyle Smith. The Martyrdom and History of blessed Simeon bar Sabbaʿe

Compte-rendu réalisé par Christelle Jullien
Référence(s) :

Kyle Smith. The Martyrdom and History of blessed Simeon bar Sabbaʿe. Piscataway: Gorgias Press, 2014, 290 p., (Persian Martyr Acts in Syriac: Text and Translation 3), ISBN 978-1463202453.

Texte intégral

1L’ouvrage proposé par Kyle Smith est le fruit partiel d’une thèse de doctorat soutenue en 2011. Ce travail comprend une édition du texte syriaque avec une traduction en anglais, effectuée à partir de nouveaux manuscrits plus anciens que ceux jadis utilisés par Michel Kmosko en 1907 pour son édition latine dans la Patrologia syriaca (Narratio de Beato Simeone Bar Sabba‘e et Martyrium Beati Simoneis Bar Sabba‘e, (PS I/2), Turnhout, 1907, p. 661-1047). Après une introduction très (trop ?) concise, suivent les traductions du Martyre (§§ 1-48) puis de l’Histoire (§§ 49-99) de Siméon bar Ṣabbaʿē, l’un des tout premiers primats de l’Église syro-orientale de Perse ; le texte syriaque est donné en vis-à-vis. Ces deux récits ont vraisemblablement pour origine un texte antérieur aujourd’hui perdu ; le premier fut sans doute rédigé dans la seconde moitié du IVe siècle après la mort de Siméon, et le second environ un siècle après. L’A. effectue une mise en contexte rapide de la situation des chrétiens dans la Mésopotamie du IVe siècle (un territoire partagé entre les empires perse zoroastrien et byzantin chrétien), rappelant par ailleurs le topos hagiographique de la déloyauté des chrétiens envers les autorités politiques mazdéennes. Il s’interroge sur l’incidence de la promulgation de l’édit de Milan sur les affrontements romano-perses durant cette époque. La mise à mort de Siméon, à la tête d’un groupe de prêtres et de laïcs, ouvrit une période de 40 ans de persécutions pour les chrétiens de Perse, qui ne prit fin qu’avec la mort du roi Šābuhr II en 379. L’A. remet en question l’idée d’une persécution au niveau étatique, du fait de l’absence d’éléments épigraphiques ou littéraires moyen-perses : les sources syriaques hagiographiques auraient-elles développé à dessein l’idée d’une intransigeance politique de Šābuhr II avec les minorités non zoroastriennes pour valoriser l’image du martyr Siméon et encourager ainsi les communautés chrétiennes à une certaine résistance religieuse et culturelle ? Mais l’argument d’un silence des sources pehlevies pourrait aussi a contrario inviter à la prudence quant à la remise en question des données scripturaires syriaques, même s’il convient de rester nuancé compte-tenu du genre hagiographique. Un minutieux parallèle est effectué avec les données des textes grecs (essentiellement la notice de l’Histoire ecclésiastique de Sozomène rédigée vers 433). Une bibliographie détaillée suit, avec des indices.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christelle Jullien. Kyle Smith, « Kyle Smith. The Martyrdom and History of blessed Simeon bar Sabbaʿe », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 18, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 18 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/44339

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page