Navigation – Plan du site
137
T. El-Hibri

« The redemption of Umayyad memory by the ‘Abbâsids ». J.N.E.S., 61, n° 4, (2002), pp. 241-265.

Compte-rendu réalisé par Antoine Borrut

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Notre connaissance des Omeyyades est tributaire d’une historiographie produite à l’époque abbasside, du moins pour ce qui concerne les sources narratives. D’aucuns en ont déduit que ces sources proposaient un discours partial, ouvertement défavorable aux Omeyyades, accrédité par la malédiction officielle dont y faisaient l’objet les anciens maîtres de Damas. Schématiquement, l’historiographie produite par les vainqueurs aurait fait peu de cas des Omeyyades vaincus. Pourtant, une étude serrée de la production du discours des auteurs arabes médiévaux sur les Omeyyades conduit à reprendre largement cette question et démontre la complexité de l’image que les auteurs d’époque abbasside ont voulu léguer des Omeyyades. L’auteur se focalise sur l’exemple de Mu⁽āwiya, en puisant largement dans les Aḫbār al-dawla al-Abbāsiyya, qui ne sauraient être soupçonnés d’inclinations pro-omeyyades.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Antoine Borrut. T. El-Hibri, « « The redemption of Umayyad memory by the ‘Abbâsids ». J.N.E.S., 61, n° 4, (2002), pp. 241-265. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 25 | 2004, document 137, mis en ligne le 15 mars 2006, consulté le 21 octobre 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/4509

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page