Navigation – Plan du site
145
Charles Melville et Charles Melville

« From Adam to Abaqa: Qāḍī Baiḍāwī’s Rearrangement of History », St. Ir., 30/1 (2001), pp. 67-86.

Compte-rendu réalisé par Denise Aigle

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Le but de l’A. dans cet article est d’expliquer la signification du Niẓām al-tawārīḫ de Qāḍī Bayḍāwī dans le contexte historique où il le composa, vers 1275. Après avoir présenté les différentes éditions et discuté de la véritable identité de l’A. (pp. 69-70), Ch. Melville montre que ce texte semble avoir joui d’une grande popularité. Il s’appuie pour cela sur la comparaison entre le nombre de manuscrits qui ont subsisté de différents ouvrages historiographiques persans. Le Niẓām al-tawārīḫ figure en bonne place (58 mss.) puisqu’il n’est surpassé que par le Ta’rīḫ-i guzīda de Mustawfī Qazvīnī (95 mss.). Bien que le nombre de manuscrits conservés puisse être un indice de popularité, cela ne permet pas pour autant d’être affirmatif quant à la popularité d’un texte : des manuscrits ont pu disparaître dans des cataclysmes, ou dormir aujourd’hui encore dans les bibliothèques dont le catalogage n’est pas achevé.

2L’analyse de la structure du texte permet à l’A. d’apporter des conclusions intéressantes sur cette chronique. Il constate en effet que Bayḍāwī met l’accent sur l’histoire des dynasties iraniennes : 38% du texte est consacré à l’Iran préislamique et 39% aux dynasties dites iraniennes. Les Mongols sont décrits comme les successeurs naturels des dynasties iraniennes. Le Niẓām al-tawārīḫ met également l’accent sur l’éthique gouvernementale. L’ouvrage, composé à l’époque de Šams al-Dīn Juvaynī et de SuġunJaq-noyan, le dignitaire mongol qui était chargé des affaires du Fārs par Abaqa, s’inscrit dans la lignée de l’historiographie en vers de cette époque. Le Niẓām al-tawārīḫ vise à intégrer les nouveaux maîtres de l’Iran dans l’histoire nationale iranienne.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Denise Aigle. Charles Melville et Charles Melville, « « From Adam to Abaqa: Qāḍī Baiḍāwī’s Rearrangement of History », St. Ir., 30/1 (2001), pp. 67-86. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 25 | 2004, document 145, mis en ligne le 15 mars 2006, consulté le 25 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/4531

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page