Navigation – Plan du site
6
Mikhail Abramzon

Mikhail Abramzon (ed.). Проблемы Истории, Филологии, Культуры, В честь 80-летйия Геннадия Андреевича Кошеленко

Compte-rendu réalisé par Johanna Lhuillier
Référence(s) :

Mikhail Abramzon (ed.). Проблемы Истории, Филологии, Культуры, В честь 80-летйия Геннадия Андреевича Кошеленко [“Problemy Istorri, Filologii, Kul’tury, V chest’ 80-letjija Gennadija Andreevicha Koshelenko”], PIFK [Problems of History, Philology and Culture, Journal of Historical, Philological and Cultural Studies] 47/1, 2015, Section « Ancient Orient », Moscou-Magnitogorsk-Novosibirk, p. 12-177.

Texte intégral

1Ce volume du Journal of Historical, Philological and Cultural Studies, dédié à G. Koshelenko pour ses 80 ans, propose une section « Ancient Orient » très riche. Elle regroupe 13 articles portant sur les périodes achéménide et postérieures en Iran et en Asie centrale, dont seuls les 7 spécifiquement dédiés à cette dernière région seront traités ici.

2Rédigés dans plusieurs langues (russe, français et anglais) et accompagnés d’une documentation graphique d’inégales quantité et qualité, ces articles livrent une perspective largement historiographique sur des fouilles déjà anciennes (Nisa, oasis de Dashly, Takht-e Sangin), complétée par une présentation préliminaire de travaux en cours.

3Viktor Mokroborodov dresse l’historique des recherches sur la période achéménide dans le sud de l’Ouzbékistan et évoque rapidement le travail dans les régions adjacentes (sud Tadjikistan, Chorasmie, sud Turkménistan), de la période prérévolutionnaire à la période post-soviétique. Cette dernière période est traitée moins en détail, sans doute en raison d’une moindre proportion de titres en langues occidentales utilisés dans la bibliographie, mais la perspective large choisie permet de replacer les niveaux achéménides dans la chronologie des sites protohistoriques et antiques. Cette période est également traitée par Viktor Pilipko, qui l’inclut dans une étude diachronique de l’oasis de Dashly, au Turkménistan. L’évolution de l’oasis sur le temps long, dès l’âge du Fer ancien, montre une extension du peuplement durant la période achéménide, suivie par un abandon et l’implantation de nouveaux sites lors de la période hellénistique, puis par un renouveau lors de la période arsacide.

4Deux contributions portent spécifiquement sur la période hellénistique, à travers les travaux menés sur deux sites majeurs. La reprise des fouilles par une mission franco-tadjike offre à Mathilde Gelin l’occasion de dresser le panorama des recherches passées sur le site, dans le temple de l’Oxus mais aussi dans l’agglomération, et d’exposer les méthodes et les objectifs des travaux envisagés. Nigora Dvurechenskaya livre quant à elle les résultats des premières campagnes de recherche (2013-2014) sur la forteresse d’Uzundara, datée du IIIe s. av. n.è. La forteresse, qui comprend une citadelle et un mur d’enceinte bordé de dix tours rectangulaires, hébergeait selon l’auteur une garnison militaire à la frontière septentrionale de la Bactriane.

5Deux autres contributions s’intéressent à la période parthe. Dans un réexamen des principaux monuments de Vieille Nisa (Maison rouge, Salle rouge, Salle carrée, Bâtiment-tour, Maison carrée) mené à partir des travaux menés par les équipes russes, turkmène et italienne, Frantz Grenet exclut définitivement la fonction résidentielle au profit d’une fonction socio-politique de la cité. Judith Lerner propose à travers les sources textuelles et archéologiques une réinterprétation de la séquence d’événements qui a conduit Mithridate Ier à la conquête des marges occidentales du territoire gréco-bactrien.

6A.V. Nikitin s’intéresse au développement du christianisme à Merv, capitale du Nord Khorasan, dont il situe les débuts vers la fin du Ier s./début du IIe s. Site commercial majeur, Merv a joué un rôle important dans la diffusion de cette religion vers l’orient lors de la période sassanide, en particulier au IVe s. grâce à l’évêque Bar Shabba.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Johanna Lhuillier. Mikhail Abramzon, « Mikhail Abramzon (ed.). Проблемы Истории, Филологии, Культуры, В честь 80-летйия Геннадия Андреевича Кошеленко », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 6, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 21 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/45315

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page