Navigation – Plan du site
150
Angus Donald Stewart

The Armenian Kingdom and the Mamluks. War and Diplomacy during the Reigns of Het‘um II (1289-1307). Leyde, Brill, 2001, 215 p., ill.

Compte-rendu réalisé par Denise Aigle

Texte intégral

1Cette étude est basée largement sur les sources mameloukes. Dans l’introduction (pp. 1-30), l’auteur présente l’historiographie du sujet et les sources à l’appui de sa recherche, ainsi que la géographie du royaume arménien. L’ouvrage comporte deux grandes parties distinctes : présentation du contexte historique (pp. 33-61) et étude du règne de Het‘um II (pp. 65-183).

2La partie 1, qui concerne le contexte historique, couvre très rapidement, dans le premier chapitre (pp. 33-42), l’histoire ancienne du royaume de Cilicie, l’histoire du système mamelouk à l’époque abbasside, l’histoire des Mongols et des Ilkhans depuis Gengis-khan, et finalement l’histoire des États croisés depuis 1099 jusqu’à la chute d’Acre en 1291. Le second chapitre (pp. 43-61) se concentre sur l’étude des relations entre le sultanat mamelouk, les Mongols et les Arméniens, depuis le milieu du 13e s. jusqu’à la paix conclue en 1285 entre le sultan mamelouk Qalāwūn et le roi Léon II. La seconde partie du volume ne comporte qu’un seul chapitre (pp. 65-183), qui est consacré à l’étude des règnes de Het‘um II (de 1269 à 1289 et de 1289 à1307), suivi de la conclusion (pp. 185-193). L’ouvrage comporte une bibliographie (pp. 199-206), 16 photos, une carte, un index.

3On peut regretter que l’ouvrage soit un peu déséquilibré dans sa forme. Dans la première partie, très générale, certains développements sur les Mamelouks ou les Mongols sont inutiles, mais en revanche une meilleure mise en perspective des forces en présence aurait été utile. L’utilisation des sources pose parfois problème, un croisement des témoignages émanés des différentes communautés aurait apporté des éclairages peut-être plus affinés. La représentation d’al-Ašraf Ḫalīl, le fils de Qalāwūn (p. 71), qui est tirée de l’ouvrage intitulé : Gestes des Chiprois, aurait été renforcée si l’auteur avait également fait référence aux inscriptions gravées sur la citadelle d’Alep (voir Répertoire chronologique d’épigraphie arabe, vol. XIII, n° 4957 et François de Polignac, « Une rencontre en Syrie : Alexandre le Grand, Baïbars, Tamerlan et autres conquérants à Homs », in : Bruno Half, Floréal Sanagustin, Margaret Sironval, Jacqueline Sublet, éds., L’Orient au cœur en l’honneur d’André Miquel, Paris, Maisonneuve & Larose, 2001, pp. 237-245). Un petit point de détail bibliographique est à signaler p. 45 (note 8 et bibliographie p. 205). Il convenait de citer l’ouvrage de Linda Northrup sous le titre de la publication : From Slave to Sultan, Stuttgart, Franz Steiner Verlag, 1998 (Freiburger Islamstudien, Band XVIII). Ces quelques remarques n’enlèvent rien à la valeur de ce livre qui est une utile contribution aux études sur l’histoire du royaume de Cilicie dans ses rapports avec les Mamelouks et les Ilkhans.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Denise Aigle. Angus Donald Stewart, « The Armenian Kingdom and the Mamluks. War and Diplomacy during the Reigns of Het‘um II (1289-1307). Leyde, Brill, 2001, 215 p., ill. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 25 | 2004, document 150, mis en ligne le 15 mars 2006, consulté le 25 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/4568

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page