Navigation – Plan du site
24
Macuch, Maria

Maria Macuch. « Ardashir’s Genealogy Revisited »

Compte-rendu réalisé par Alessia Zubani
Référence(s) :

Maria Macuch. « Ardashir’s Genealogy Revisited », Iran Nameh, vol. 29 (2), 2014, p. 80-94

Texte intégral

1La généalogie royale et mythique d’Ardašīr est un point fondamental de la propagande légitimatrice de la maison sassanide. L’A. présente de nouvelles considérations à cet égard, à la lumière des récits sur la naissance d’Ardašīr figurant dans les sources primaires (inscription de Šābuhr I à Naqš-i Rustam, textes moyen-perses, Histoires d’Agathias et littératures en arabe et persan) grâce aux outils offerts par le droit familial sassanide. Les sources présentent en effet des versions différentes de cette généalogie, où la présence des personnages tels qu’Ardašīr, Pābag et Sāsān, combinée à la référence au mariage endogamique et au thème de l’adoption, représentent la seule constante. En analysant les types de mariage prévus par la loi sassanide on peut comprendre la nécessité de lier génétiquement la personne du fondateur soit à Pābag soit à Sāsān, à travers la médiation de la mère (fille ou femme de Pābag ou fille de Sāsān). La seule exception se trouve dans les récits plus tardifs des littératures arabes et persanes, où prévaut un système généalogique patrilinéaire.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Alessia Zubani. Macuch, Maria, « Maria Macuch. « Ardashir’s Genealogy Revisited » », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 24, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 18 février 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/45799

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page