Navigation – Plan du site
77
Mariusz Gwiazda

Mariusz Gwiazda. “A Hybrid Style Terracotta Protoma from Porphyreon (Central Phoenicia)”

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn
Référence(s) :

Mariusz Gwiazda. “A Hybrid Style Terracotta Protoma from Porphyreon (Central Phoenicia)”, Zeitschrift für Orient-Archäologie 9, 2016, p. 118-133

Texte intégral

1Le site libanais de Jiyeh, l’antique Porphyreon, situé à mi-chemin entre Beyrouth et Sidon, a surtout été occupé à partir de l’époque hellénistique. Toutefois le site remonte au 7ème s. av. J.-C. Dans une couche sous la couche hellénistique ont été retrouvés quatre protomés de terre cuite qui sortent suffisamment de l’ordinaire pour en souligner l’importance. Ils ont une hauteur d’environ 25 cm et représentent des visages féminins, dont le sourire rappelle le “sourire archaïque”. Toutefois, les détails, en autres la présence d’un oeil oudjat sous le visage, rendent une origine grecque impossible. La comparaison avec des protomés d’autres sites phéniciens, ainsi que les autres objets trouvés dans le même dépôt, datent ces objets à la fin de l’époque achéménide selon l’A. Nous sommes même enclines à élargir ce type de production gréco-achéménide à une période plus large que celle proposée dans l’article.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Mariusz Gwiazda, « Mariusz Gwiazda. “A Hybrid Style Terracotta Protoma from Porphyreon (Central Phoenicia)” », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 77, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 18 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/46235

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page