Navigation – Plan du site
80
Alireza Askari Chaverdi et Pierfrancesco Callieri

Alireza Askari Chaverdi, Pierfrancesco Callieri. Tang-e Bolaghi (Fars), Sites TB76 et TB77: Rural Settlements of the Achaemenid and Post-Achaemenid Periods. Report of the archaeological rescue excavations carried out in 2005 and 2006 by the joint Iranian-Italian mission of the Iranian center for Archaeological research and the University of Bologna with the collaboration of IsIAO, Italy

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat
Référence(s) :

Alireza Askari Chaverdi, Pierfrancesco Callieri. Tang-e Bolaghi (Fars), Sites TB76 et TB77: Rural Settlements of the Achaemenid and Post-Achaemenid Periods. Report of the archaeological rescue excavations carried out in 2005 and 2006 by the joint Iranian-Italian mission of the Iranian center for Archaeological research and the University of Bologna with the collaboration of IsIAO, Italy. Oxford: BAR Publishing, 2016, 393 p., ill., tables (BAR International Series 2799)

Texte intégral

1L’achèvement du barrage de Sivand, Fars, prévu en 2007, devait entraîner la mise en eau du Tang-i Bolaghi. Cette vallée longue de 17 km s’ouvre par une gorge à 2 km au sud du tombeau de Cyrus puis s’élargit en une vallée de 9 x 3 km. En 2004, le premier programme international de fouilles de sauvetage était lancé par l’Iranian Center for Archaeological Research alors dirigé par feu M. Azarnoush et la Parsa Pasargad Research Foundation dirigée par M.H. Talebian. Six missions conjointes (2 avec l’Allemagne, France, Italie, Japon, Pologne opérèrent entre 2004 et 2007. L’occupation d’époque achéménide est la plus importante avec la période Chalcolithique (voir ARTA online 2009.001-2009.006). La mission irano-italienne conduisit trois campagnes de fouilles sur deux sites voisins l’un de l’autre d’époque achéménide et post-achéménide. Ce livre rend compte en détail des opérations et des résultats.

2Ce sont les premières données archéologiques en Iran sur des établissements ruraux d’époque achéménide installés au bas du piémont au-dessus de la zone cultivable. TB76 est un petit village dont deux maisons et, plus loin, plusieurs murs de terrasses ont été fouillés. D’autres constructions étaient partiellement visibles en surface. TB77 est un enclos fortifié dont une partie des murs était visible en surface. Les constructions sont en pierres naturelles liées avec de la terre sur lesquels s’élevaient les murs en briques crues. Des fragments de briques cuites devaient appartenir aux sols ou couvertures de drains. La céramique constitue la grande majorité des objets mis au jour. On note deux petits tessons inscrits, l’un portant trois signes incomplets en grec, l’autre trois lettres en araméen qui selon la paléographie serait du IVe ou IIIe s. av.n.è. Le matériel recueilli dans la fouille précise permet pour la première fois dans la région, un phasage de la céramique illustrée par près de 75 planches de tessons chacun accompagné de sa description.

3L’occupation dont la chronologie interne reste imprécise faute d’analyses radiocarbone fiables est à dater entre la période achéménide (tardive ?) et le Ier siècle av.n.è. Il faut souligner que la transition de l’achéménide au séleucide ne marque aucune rupture sensible, mais surtout le maintien du mode de vie sédentaire, et non un retour au nomadisme comme on l’a parfois suggéré. Par ailleurs la grande construction TB77 que marque un grand mur épais pourrait correspondre, selon les A., à ce qui est appelée dida en vieux-perse ou halmarriš en élamite dans les tablettes de la Fortification de Persépolis. RB

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. Alireza Askari Chaverdi et Pierfrancesco Callieri, « Alireza Askari Chaverdi, Pierfrancesco Callieri. Tang-e Bolaghi (Fars), Sites TB76 et TB77: Rural Settlements of the Achaemenid and Post-Achaemenid Periods. Report of the archaeological rescue excavations carried out in 2005 and 2006 by the joint Iranian-Italian mission of the Iranian center for Archaeological research and the University of Bologna with the collaboration of IsIAO, Italy », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 80, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 18 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/46267

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page