Navigation – Plan du site
1
Stephen Dale

Stephen Dale. “The Later Timurids c. 1450-1526”

Compte-rendu réalisé par Denise Aigle
Référence(s) :

Stephen Dale. “The Later Timurids c. 1450-1526” in Nicola Di Cosmo, Allen J. Frank, Peter B. Golden (eds.). The Cambridge History of Inner Asia. The Chinggisid Age. Cambridge : Cambridge University Press, 20152, p. 199-217

Texte intégral

1Dans les années qui ont suivi la mort de Tamerlan, son plus jeune fils, Shāh-Rukh, lui a succédé. Il a abandonné la pratique consistant à régner par le biais d’un khan fantoche, mais Shāh-Rukh a lui-même adopté le titre suprême de « khaghan ». Le transfert de la capitale timouride de Samarkand à Hérat, appelée « dôme de l’islam» (qubbat al-islām), a représenté un changement symbolique par rapport à la période de Tamerlan. Shāh-Rukh ne s’est jamais présenté comme le chef de la communauté musulmane en adoptant le titre : « pādishāh-i islām » comme l’avait fait Ghazan Khan après sa conversion. En revanche, il voulait être reconnu comme le calife du monde musulman, comme cela se reflète dans la monnaie qu’il émit à Hérat, et sur laquelle était écrite la formule « que Dieu perpétue son califat ». À ce moment-là, il voulait incarner celui qui devait renouveler l’islam (mujaddid) qui, selon un hadith, devait apparaître au début de chaque siècle et revivifier la foi de la communauté musulmane.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Denise Aigle. Stephen Dale, « Stephen Dale. “The Later Timurids c. 1450-1526” », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 1, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 20 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/46541

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page