Navigation – Plan du site
88
Sébastien Gondet, Kourosh Mohammadkhani, Mahdokht Farjamirad, Nabil Ibnoeirida, Farhad Zare Kordshouli, Hamid Reza Karami et Damien Laisney

Sébastien Gondet, Kourosh Mohammadkhani, Mahdokht Farjamirad, Nabil Ibnoeirida, Farhad Zare Kordshouli, Hamid Reza Karami, Damien Laisney. « Field Report on the 2015 Current Archaeological Works 60 of the Joint Iran-French Project on Pasargadae and Its Territory »

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat
Référence(s) :

Sébastien Gondet, Kourosh Mohammadkhani, Mahdokht Farjamirad, Nabil Ibnoeirida, Farhad Zare Kordshouli, Hamid Reza Karami, Damien Laisney. « Field Report on the 2015 Current Archaeological Works 60 of the Joint Iran-French Project on Pasargadae and Its Territory », International Journal of Iranian Heritage, 1/1, 2016, p. 60-87.

Texte intégral

1Les deux premiers auteurs dirigent le nouveau programme conjoint irano-français à Pasargades, qui reprend après des années d’interruption l’exploration du site et de ses environs immédiats (entre 1999 et 2008, en dernier lieu Benech, Boucharlat, Gondet ARTA 2012, cf. AI 34-36, n° 76), étendue maintenant à la plaine de Morghab et transformée en une recherche plus pluridisciplinaire. Les objectifs de ce programme de cinq ans sont multiples mais visent avant tout à comprendre le projet de Cyrus pour Pasargades, sa mise en œuvre réelle et le devenir du site après l’époque achéménide, occupation et transformation. Une des opérations importantes est de réaliser un relevé topographique complet et précis du site à l’intérieur de la zone protégée et au-delà. Les résultats de cette première saison concernent par exemple l’occupation du Tall-i Takht, en particulier la pente sud inexplorée jusqu’à présent. Selon la prospection géophysique, elle est densément construite, mais sans doute à une époque post-achéménide, Le type d’occupation de la zone au sud et à l’est de la Porte R reste à définir et à dater. L’enquête de toute la micro région porte sur les canaux de transport de l’eau, sur les zones de nécropoles, tombes sous cains, mais également sur des occupations de surface limitée à des périodes à définir, entre l’époque Bakun ou Banesh et l’époque islamique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. Sébastien Gondet, Kourosh Mohammadkhani, Mahdokht Farjamirad, Nabil Ibnoeirida, Farhad Zare Kordshouli, Hamid Reza Karami et Damien Laisney, « Sébastien Gondet, Kourosh Mohammadkhani, Mahdokht Farjamirad, Nabil Ibnoeirida, Farhad Zare Kordshouli, Hamid Reza Karami, Damien Laisney. « Field Report on the 2015 Current Archaeological Works 60 of the Joint Iran-French Project on Pasargadae and Its Territory » », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 88, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 18 juin 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/46775

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page