Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 37-38-397. IslamDenis Hermann. Kirmānī Shaykhism ...

3
Denis Hermann

Denis Hermann. Kirmānī Shaykhism and the ijtihād. A Study of Abū al-Qāsim Khān Ibrāhīmī’s Ijtihād wa taqlīd

Compte-rendu réalisé par Sacha Alsancakli
Référence(s) :

Denis Hermann. Kirmānī Shaykhism and the ijtihād. A Study of Abū al-Qāsim Khān Ibrāhīmī’s Ijtihād wa taqlīd. Würzburg : Ergon Verlag, 2015, 50 p., (Bibliotheca Academica, Orientalistik, Band 24), ISBN : 978-3-95650-097-8

Texte intégral

1Ce travail de Denis Hermann est une étude de l’ouvrage Ijtihād wa taqlīd, traité de fiqh composé en 1362/1943 par Abū al-Qāsim Khān Ibrāhīmī (m. 1969), maître de l’école shaykhī de Kirmān. D’abord écrit en arabe, le traité fut ensuite traduit en persan et c’est cette traduction persane qui est l’objet de la présente étude (p. 17). Le traité d’Abū al-Qāsim Khān est fondé sur le rejet de l’ijtihād, considéré par Abū al-Qāsim Khān comme une « conjecture (ann) » et une « innovation condamnable (ikhtirāʿ) » (p. 25) liée au sunnisme. Au-delà de ce rejet de l’ijtihād, s’inscrivant dans la droite lignée de l’école akhbārī, l’autre caractéristique majeure du shaykhisme kirmānī réside dans la doctrine du rukn-i rābiʿ, ou « quatrième pilier », doctrine impliquant la foi en une « élite spirituelle [chiite] responsable du lien entre l’Imām de l’Époque et les croyants » (p. 14).

2L’étude claire et concise de l’A. est divisée en quatre parties, encadrées par quelques pages d’introduction et de conclusion : la première partie est consacrée à l’essor du shaykhisme (p. 11-14), la deuxième partie propose une courte biographie d’Abū al-Qāsim Khān Ibrāhīmī et une présentation de son ouvrage, l’Ijtihād wa taqlīd (p. 15-17), et la troisième partie pose la question de l’héritage akhbārī dans la doctrine shaykhī (p. 19-24). Ces trois premières parties font figure d’approche au sujet principal traité par l’A., à savoir l’étude de l’Ijtihād wa taqlīd d’Abū al-Qāsim Khān, sujet abordé dans la quatrième partie (p. 25-48). L’A. y développe la position du maître shaykhī sur l’ijtihād (p. 25-26), sur la notion de muqallid (p. 26-31), sur les origines et le développement de l’ijtihād en contexte chiite (p. 31-40), sur les relations entre le fiqh et la raison en islam (p. 40-43), avant de consacrer une dernière section aux propositions d’Abū al-Qāsim Khān et à son approche ascétiste et quiétiste du fiqh (p. 44-48).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Sacha Alsancakli. Denis Hermann, « Denis Hermann. Kirmānī Shaykhism and the ijtihād. A Study of Abū al-Qāsim Khān Ibrāhīmī’s Ijtihād wa taqlīd », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 3, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 01 décembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/47123 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.47123

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search