Navigation – Plan du site
97
Rüdiger Schmitt et Hamid Rezai Sadr

Rüdiger Schmitt (with contributions of Hamid Rezai Sadr). “A New Inscription of Xerxes? One More Forgery”

Compte-rendu réalisé par Rémy Boucharlat
Référence(s) :

Rüdiger Schmitt (with contributions of Hamid Rezai Sadr). “A New Inscription of Xerxes? One More Forgery”, Arta 2015.003, 8 p. http://www.achemenet.com/pdf/arta/ARTA_2015.003-Schmitt.pdf

Texte intégral

1Le texte d’une inscription sur table en pierre saisie par la police de province d’Azerbaïdjan oriental se rapprocherait de l’inscription de Xerxès à Van (XV). Le faussaire n’était cependant pas assez compétent en vieux-perse pour éviter nombre de fautes de grammaire et, plus grave, d’avoir omis l’indispensable “Moi “en tête de la formule “qu’Ahura Mazda me protège”. De plus, le texte est gravé de droite à gauche, ce qui est presque unique dans les inscriptions royales achéménides.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat. Rüdiger Schmitt et Hamid Rezai Sadr, « Rüdiger Schmitt (with contributions of Hamid Rezai Sadr). “A New Inscription of Xerxes? One More Forgery” », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 97, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 20 août 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/47330

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page