Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 37-38-393. Histoire, Art et Archéologie, ...3.2. Ouest de l’Iran3.2.3. Séleucides, Parthes et Sas...Touraj Daryaee. “The Last Ruling ...

80
Touraj Daryaee

Touraj Daryaee. “The Last Ruling Woman of Ērānšahr: Queen Āzarmīgduxt”

Compte-rendu réalisé par Rika Gyselen
Référence(s) :

Touraj Daryaee. “The Last Ruling Woman of Ērānšahr: Queen Āzarmīgduxt”, International Journal of the Society of Iranian Archaeologists, Vol. 1, No. 1, Winter-Spring 2014, p. 77-81

2014

Texte intégral

1Depuis la découverte d’une monnaie d’Āzarmīgduxt par M. I. Mochiri (1972), on n’a cessé de se demander pourquoi cette reine représente sur l’avers de son monnayage l’effigie de son père Khusraw II Parwīz au lieu de la sienne. D’après l’auteur, il faut le voir comme une auto-légitimation d’Āzarmīgduxt confrontée à l’ambition de la grande famille Mihrān. D’après des sources textuelles, Farrox-Ohrmazd, Ērān-spāhbed de l’Est et de la famille Mihrān, demande la main de la reine pour pouvoir se substituer à elle comme roi de l’empire sassanide. Reste à comprendre pourquoi ses émissions monétaires sont limitées à deux ateliers : WYHC (identifié par Daryaee qui suit Gyselen 1979 : Weh-az-Amid-Kawād dans le nord-ouest du Pārs) et ŠY (souvent identifié à Šīrāz dans le Pārs, bien qu’aucune preuve définitive ne peut en être apportée).

2On peut regretter une typographie un peu négligée et l’absence d’une illustration d’une monnaie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rika Gyselen. Touraj Daryaee, « Touraj Daryaee. “The Last Ruling Woman of Ērānšahr: Queen Āzarmīgduxt” », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 80, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 05 décembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/47463 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.47463

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search