Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 37-38-393. Histoire, Art et Archéologie, ...3.2. Ouest de l’Iran3.2.3. Séleucides, Parthes et Sas...Nikolaus Schindel. “A new look at...

82
Nikolaus Schindel

Nikolaus Schindel. “A new look at the Thronfolgerprägungen of the Sasanian king Ardashir I: Goodbye to Shapur I, welcome to Ardashir Sakanshah”

Compte-rendu réalisé par Rika Gyselen
Référence(s) :

Nikolaus Schindel. “A new look at the Thronfolgerprägungen of the Sasanian king Ardashir I: Goodbye to Shapur I, welcome to Ardashir Sakanshah”, The Numismatic Chronicle, 176, London, The Royal Numismatic Society, 2016, p. 227-240, pl. 27.

Texte intégral

1“Un nouveau regard sur les soi-disant monnaies d’Ardashir Ier avec son fils, héritier du trône, Šābuhr Ier. Adieu à Šābuhr Ier, bienvenue à Ardashir, roi des Sakas”.

2Cette série monétaire a fait couler beaucoup d’encre avant qu’elle fasse l’objet d’une nouvelle approche dans la Sylloge Nummorum Sasanidarum. Tome I. Ardashir Ier et Shapur Ier (Paris/Berlin/Wien) [Veröffentlichungen der numismatischen Kommission, Band 41], Wien, Österreichische Akademie der Wissenschaften, 2003. Il était de coutume de dire qu’à côté d’émissions en argent, ce type monétaire comportait aussi une série de tétradrachmes. Grâce à des analyses élémentaires de quelques soi-disant tétradrachmes conservées au Cabinet des Médailles, il s’est avéré qu’en réalité il s’agissait de monnaies de cuivre dont la composition présentait quelques analogies avec des émissions du dernier roi indo-parthe. Étant donné que ces monnaies de cuivre ont été essentiellement été trouvées dans le Sakastān et autour de Kandahar, Alram avait suggéré que le buste qui avait été attribué à Šābuhr Ier pouvait être celui d’un Sakānšāh, et en particulier d’Ardašīr qui est attesté sous le règne d’Ardašīr Ier dans la grande inscription de Šābuhr Ier (ŠKZ). En l’absence d’une lecture de la légende monétaire, cette identification restait une hypothèse. L’apparition de quelques monnaies d’argent inédites a été le tremplin pour Schindel de se pencher de nouveau sur le problème. À partir de nombreux monnaies d’argent, il a réussi à reconstituer l’inscription à l’avers de la monnaie : à gauche « Ardašīr roi des rois » et à droite « Ardašīr roi des Sakas ». Voici une des énigmes de la numismatique sassanide résolue.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rika Gyselen. Nikolaus Schindel, « Nikolaus Schindel. “A new look at the Thronfolgerprägungen of the Sasanian king Ardashir I: Goodbye to Shapur I, welcome to Ardashir Sakanshah” », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 37-38-39 | 2018, document 82, mis en ligne le 30 décembre 2018, consulté le 04 décembre 2020. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/47471 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.47471

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search