Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 40-413. Histoire, Art et Archéologie, ...3.0. GénéralitésPeter Zilberg. “From Dragoman to ...

8
Peter Zilberg

Peter Zilberg. “From Dragoman to Babel: the role of interpreters in the ancient Near East in the first millennium B.C.E.”

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn
Référence(s) :

Peter Zilberg. “From Dragoman to Babel: the role of interpreters in the ancient Near East in the first millennium B.C.E.” in Kyle H. Keimer & Gillan Davis(eds.). Registers and Modes of Communication in the Ancient Near East. Getting the Message Across. Londre : Routledge, 2018, p. 193-207

Texte intégral

1Le titre de cette contribution se réfère à l’article “From Babel to Dragomans”, dans lequel son auteur, Bernard Lewis, partait du manque de compréhension entre les humains dans La Genèse pour aboutir au dragoman ottoman. Ici l’A. montre que les interprètes étaient déjà bien représentés au Proche Orient ancien. L’attestation la plus ancienne remonte au Paléodynastique. L’A. liste les attestations dans les textes néo-assyriens, néo-babyloniens et achéménides. De nombreuses langues sont en jeu, l’araméen jouant un rôle de plus en plus important. Les interprètes étaient demandés et présents aussi bien à la cour que dans l’administration, dans les temples, lors de voyages, et dans le contact avec des populations étrangères.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Peter Zilberg, « Peter Zilberg. “From Dragoman to Babel: the role of interpreters in the ancient Near East in the first millennium B.C.E.” », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 40-41 | 2019, document 8, mis en ligne le 30 octobre 2019, consulté le 24 septembre 2021. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/48587 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.48587

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search