Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 2511. Littérature11.1. Littérature persane11.1.1. Littérature persane class...Anna Livia Beelaert. A Cure for t...

11. Littérature
11.1. Littérature persane
11.1.1. Littérature persane classique
279

Anna Livia Beelaert. A Cure for the Grieving. Studies on the Poetry of the 12th century Persian Court Poet Khâqânî Sirwânî. Leiden, Nederlands Instituut voor het Nabije Oosten, 2000, 232 p. [De Goeje Fund, XXXI]

Ève Feuillebois-Piérunek

Entrées d’index

noms/names :

Khāqānī
Haut de page

Texte intégral

1Série de six études centrées sur la poésie de Ḫāqānī, célèbre par ses panégyriques et ses élégies. Trois d’entre elles concernent le ‘maṯnavī’ Tuḥfat al-Irāqayn (1157). Après avoir replacé l’œuvre dans son contexte littéraire, l’A. analyse de façon détaillée le thème du soleil, en particulier les motifs littéraires qu’il commande : messager et ami – deux fonctions dont l’attribution au soleil est originale –, médecin de la cupidité du poète, image du Prophète ou de la personne louée (mamdūḥ) ; cette image complexe joue un rôle central dans la sauvegarde de l’unité du poème. Les chapitres II et III sont consacrés à l’analyse des louanges adressées aux différents mamdūḥs, dont le vizir Jamāl al-dīn Mawṣilī, le Prophète, plusieurs membres de la famille de Ḫāqānī, certains de ses amis et relations.

2Les trois autres études (IV à VI) se concentrent sur l’imagerie dans la poésie de Ḫāqānī : la Ka⁽ba présentée sous la forme d’une femme, l’imagerie médicale dans la description des saisons (maladies touchant différentes plantes), les instruments de musique dans leur lien inattendu à l’expression de la maladie, de la torture et du châtiment. La genèse et l’évolution de ces topoï, ainsi que les traits particuliers de l’art de la comparaison chez ce poète sont également traités.

3Un travail intéressant qui appelle une suite, aucune étude occidentale d’ensemble n’existant sur cet écrivain difficile mais profondément original.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Ève Feuillebois-Piérunek, « Anna Livia Beelaert. A Cure for the Grieving. Studies on the Poetry of the 12th century Persian Court Poet Khâqânî Sirwânî. Leiden, Nederlands Instituut voor het Nabije Oosten, 2000, 232 p. [De Goeje Fund, XXXI] »Abstracta Iranica [En ligne], Volume 25 | 2004, document 279, mis en ligne le 15 mars 2006, consulté le 21 avril 2024. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/5016 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.5016

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search