Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 40-415. Art et Archéologie. Période Mu...5.1. Monde iranophoneSheila Blair. “Illustrating Histo...

16
Sheila Blair

Sheila Blair. “Illustrating History: Rashid al-Din and his Compendium of Chronicles”

Compte-rendu réalisé par Frantz Chaigne
Référence(s) :

Sheila Blair. “Illustrating History: Rashid al-Din and his Compendium of Chronicles”, Iranian Studies 50/6 (2017), p. 819-842, DOI: 10.1080/00210862.2016.1268376

Texte intégral

1Spécialiste incontestable de la peinture ilkhanide depuis ses premières publications (voir par exemple l’ouvrage Epic Images and Contemporary History: The Illustrations of the Great Mongol Shahnama, 1981, qu’elle rédigea avec Oleg Grabar), Sheila Blair est aussi revenue régulièrement sur le célèbre ouvrage de Rashīd al-Dīn, le Jāmi’ al-Tawārīkh. Une version arabe illustrée, copiée dans l’atelier même du vizir et daté de 714/1314-1315 est dispersée entre l’Université d’Edimbourg et la collection Nasser D. Khalili. L’auteure avait déjà consacré une étude détaillée au manuscrit Khalili et proposé une reconstitution (A Compedium of Chronicles: Rashid al-Din’s Illustrated History of the World, Londres, Oxford, 1995). Dans le présent article, Blair se penche sur les apports des arts chinois dans la genèse de certaines illustrations. Dans un premier temps, elle rappelle les contextes historique et codicologique liés à ce manuscrit, puis elle porte son attention sur quatre miniatures qui permettent d’illustrer sa problématique. Elle montre ainsi que la circulation d’ouvrages chinois imprimés à partir de blocs en bois a introduit des modèles qui ont pu être recomposés, réinterprétés, parfois de façon délibérée, parfois par incompréhension. Le format des images, leurs compositions, relations au cadre ou choix chromatiques en attestent, tout comme des analyses codicologiques comparatives menées sur ce manuscrit et les rouleaux chinois quant aux emplacements des images. D’autres supports, telle que la céramique, ont aussi pu véhiculer des représentations. L’auteure ne se limite pas non plus à l’examen à ce dialogue entre les modèles extrême-orientaux et ces miniatures. Elle s’attache en effet à montrer comment l’image dialogue véritablement avec le texte qui la jouxte ce qui permet d’interpréter des choix iconographiques a priori surprenants. Cet article montre donc la nécessité de penser à la fois en terme d’histoire de l’art et de codicologie ; il illustre aussi l’importance de se livrer à des analyses à l’échelle d’un continent pour appréhender la raison d’être de détails.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Frantz Chaigne. Sheila Blair, « Sheila Blair. “Illustrating History: Rashid al-Din and his Compendium of Chronicles” », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 40-41 | 2019, document 16, mis en ligne le 30 décembre 2019, consulté le 30 juillet 2021. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/50601 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.50601

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search