Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 40-416. Religions (sauf Islam)6.3. Autres religionsKevin Van Bladel. From Sasanian M...

25
Kevin Van Bladel

Kevin Van Bladel. From Sasanian Mandaeans to Ṣābians of the Marshes

Compte-rendu réalisé par Florence Somer
Référence(s) :

Kevin Van Bladel. From Sasanian Mandaeans to Ṣābians of the Marshes. Leiden: Brill, 2017, 153 p. (Leiden Studies in Islam and Society 6)

Texte intégral

1Ce volume résume des années d’études consacrées initialement aux Sabéens décrits dans le Coran, auxquels les Mandéens sont associés. Les premiers chapitres remontent aux origines de ce groupe religieux baptiste dans l’Irak sassanide et met en lumière des témoignages qui montrent leur présence en Mésopotamie durant le 5e s., bien avant l’apparition de l’Islam, où ils se font appeler Nasoréens en se construisant une identité inspirée par les traditions juives chrétiennes ou zoroastriennes. L’A. reconsidère la datation d’un livre de prières mandéen dit du 3e s. de notre ère pour le situer au 7e s. au moment de la conquête musulmane. Alors que les sources arabes ne mentionnent pas l’existence des Mandéens avant la période abbasside, les sources syriaques chrétiennes condamnent bien plus tôt l’existence de cette secte qu’ils qualifient d’hérétique. Théodore Bar Konay les mentionne dans son Livre des Scholies et établi son origine au 5e s. de notre ère sous le règne de Pērōz où ils sont connus sous le nom de « Kentaya » et trois autres sources syriaques font références aux Mandéen au 6e s. La source pré-moderne la plus importante est signée par un mystérieux Abū ‘Alī que l’A. identifie comme le vizir Ibn Muqla (m. 940) qui localise les Sabéens dans différents sites, tous construits autour d’un affluent du Tigre dans le sud irakien où ils sont restés relativement méconnus du pouvoir en place jusqu’alors. Ibn Muqla fait la description de ces Sabéens dans le but de discréditer et persécuter le groupe des Sabéens de Harran de Bagdad. l’A. revient ensuite sur les origines des Mandéens qu’il fait également remonter au 5e s. et postule qu’ils ont standardisé une écriture cursive araméenne issue du sud de la Mésopotamie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Florence Somer. Kevin Van Bladel, « Kevin Van Bladel. From Sasanian Mandaeans to Ṣābians of the Marshes », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 40-41 | 2019, document 25, mis en ligne le 30 décembre 2019, consulté le 12 août 2022. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/50978 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.50978

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search