Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 2512. Sociologie12.1. IranMahnaz Kousha. Voices From Iran. ...

12. Sociologie
12.1. Iran
307

Mahnaz Kousha. Voices From Iran. New York, Syracuse University Press, 2002, 244 p.

Azadeh Kian-Thiébaut

Entrées d’index

Rubriques :

12.1. Iran
Haut de page

Texte intégral

1Cet ouvrage est fondé sur les entretiens que l’A. a menés à Téhéran avec quinze femmes dont la plus jeune avait 38 ans et la plus âgée était quinquagénaire. L’A. justifie le choix d’un échantillon restreint afin de mieux saisir leur trajectoire, les conflits et luttes qui marquent la vie de ces femmes. Le lecteur peut ainsi suivre l’histoire de vie de chaque personnage depuis son enfance, et comprendre les raisons qui ont conduit ces femmes à se marier tôt ou encore à choisir une carrière. Mais l’A. ne tente pas de généraliser à toutes les femmes les cas de son échantillon, ni d’aborder la question du féminisme même si la question du pouvoir des femmes est inhérente dans le discours de plusieurs de ces interviewées. La conscience féministe existe à des degrés divers au sein de l’échantillon ; ces femmes montrent le désir de se battre contre toutes les sources de l’oppression, qu’il s’agisse de leurs parents, de leurs époux, des lois ou des limites imposées à leur accès au travail. L’ouvrage est divisé en neuf chapitres. Après avoir présenté sa méthodologie et les caractéristiques de son échantillon, M. Kousha explore les rapports entre mères et filles et l’influence de la vie des mères sur leurs filles, de même que le rôle des pères dans la vie de leurs filles. Elle en conclut qu’en parlant de leur relation avec leurs mères les femmes clarifient aussi la vie de ces dernières mais elles ont été surtout influencées par la personnalité de leurs pères. Les pères ont souvent encouragé leurs filles d’entreprendre une activité en dehors du foyer tandis que leurs époux ont pris une position neutre à cet égard. Ces derniers refusent le partage plus égalitaire des tâches domestiques et de l’éducation des enfants, arguant que leurs femmes doivent arrêter de travailler à l’extérieur si ce travail est au détriment de leur responsabilité de mères et épouses. L’A. s’intéresse aussi aux facteurs qui ont influencé la décision de ces femmes quant à la question du mariage : leurs raisons, les pressions exercées par la famille, ou le type de mariages et conclut que même si ces femmes ne pensaient pas sérieusement au mariage, il les attendait toutes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Azadeh Kian-Thiébaut, « Mahnaz Kousha. Voices From Iran. New York, Syracuse University Press, 2002, 244 p. »Abstracta Iranica [En ligne], Volume 25 | 2004, document 307, mis en ligne le 15 mars 2006, consulté le 14 avril 2024. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/5111 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.5111

Haut de page

Rédacteur

Azadeh Kian-Thiébaut

CNRS - Paris

Comptes rendus du même rédacteur

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search