Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 42-432. Linguistique2.1. Langues anciennesMateusz M. Kłagisz. Ze studiów na...

2. Linguistique
2.1. Langues anciennes
1

Mateusz M. Kłagisz. Ze studiów nad średnioperskim utworem Mādīgān-ī Jōszt-ī Fr(i)jān. Historia o młodzieńcu z rodu Fr(i)jānów

Maria Szuppe
Référence(s) :

Mateusz M. Kłagisz. Ze studiów nad średnioperskim utworem Mādīgān-ī Jōszt-ī Fr(i)jān. Historia o młodzieńcu z rodu Fr(i)jānów [Étude sur un ouvrage moyen-perse intitulé Mādīgān ī Yōšt ī Fr(i)yān : « Histoire d’un jeune homme de la famille de Fr(i)yān »]. Kraków [Cracovie]: Wydawnictwo Księgarnia Akademicka, 2019, 320 p., glossaire moyen-perse – polonais, bibliographie, English summary, A Study of the Middle Persian Text Mādigān-i Yōšt-i Fr(i)yān: A Story of a Youth from the family of Fr(i)yan (p. 291-292), indices. ISBN : 978-83-8138-092-8 ; ISBN : 978-83-8138-196-3 (online, pdf) ; https:/doi.org/10.12797/9788381380928

Texte intégral

1Les recherches en littérature moyen-perse, et encore plus les traductions textuelles, sont une rareté en langue polonaise ; ainsi celle de Mateusz M. Kłagisz (Université Jagellonne) comble une importante lacune philologique et historico-littéraire dans la bibliographie polonaise d’études iraniennes. Le texte analysé, intitulé Mādīgān ī Yōšt ī Fr(i)yān (dont d’autres variantes du titre existent également), compte parmi les plus intrigants de la littérature zoroastrienne en langue pehlevi (IIIe-XIe/XIIe s.). Il s’agit d’un récit détaillé d’une joute verbale entre un pieux jeune homme, Yōšt ī Fr(i)yān, et un sorcier impie nommé Axt. À la différence des joutes verbales livrés par d’autres héros (ou anti-héros) figurant dans l’Avesta ou dans le Shāhnāma de Ferdowsi, les deux protagonistes se livrent bataille sous forme d’une série de trente-trois énigmes (pol. : zagadka) qu’ils se posent l’un à l’autre.

2Après la présentation du texte même, des voies de sa transmission orale et écrite à travers ses copies manuscrites connues (les trois premières sections, p. 11-33), l’auteur replace le Mādīgān ī Yōšt ī Fr(i)yān dans le contexte de la création littéraire moyen-perse, notamment la littérature de conseil ou de sagesse (pand, andarz) [section 4, p. 33-37]. Il poursuit par l’étude critique des sources littéraires, historiques et mythologiques de l’histoire contée ici (section 5, p. 37-50). La sixième section (p. 50-82) est consacrée à l’analyse détaillée de sept personnages de l’histoire : Yōšt ī Fr(i)yān [JF.] et le sorcier Axt [A.], puis les personnages secondaires tels que Hufrih, l’épouse d’Axt [H.], le frère anonyme d’Axt [BA.], deux autres personnages masculins Māraspand [M.] et Nēryōsang [N.], ainsi qu’Ahriman [Ar.]. Dans la section suivante, l’auteur analyse le terme šahr ī frašnwizārān « litt. pays des résolveurs d’énigmes » qui désigne la contrée imaginaire où se déroule l’histoire (section 7, p. 82-85). Enfin, la dernière section (8), qui occupe à elle seule la moitié de l’ouvrage, constitue l’apport principal de la recherche originale de l’auteur. Sa première partie (p. 85-99) est dédiée à l’étude du topos de duel par des énigmes ou « concours d’esprit » (l’auteur utilise l’expression anglaise de contest of wit) dans la littérature et dans la mythologie, comme épreuve que doit surmonter le héros. En seconde partie (p. 99-221), M. M. Kłagisz donne la présentation, avec une analyse critique et des commentaires détaillés, de chacune des trente-trois énigmes citées dans le texte. L’ouvrage se termine par la traduction intégrale en polonais du texte moyen-perse du Mādīgān ī Yōšt ī Fr(i)yān (p. 222-231), suivie par la translittération du texte original (p. 232-240), d’après l’édition de référence de M. Ja‘fari (Téhéran 1365/1986-7), avec la prise en compte de B. Qeybi (1988), M. Weinreich (1992), et A. Cantera & M.Á. Andrés Toledo (2006).

3L’ouvrage et la présentation rigoureuse de son matériau moyen-perse, accompagné des commentaires philologiques, littéraires et historiques ou mythologiques, constituent un apport important non seulement à la philologie moyen-perse, mais aussi aux problématiques historico-littéraires en études iraniennes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Maria Szuppe, « Mateusz M. Kłagisz. Ze studiów nad średnioperskim utworem Mādīgān-ī Jōszt-ī Fr(i)jān. Historia o młodzieńcu z rodu Fr(i)jānów »Abstracta Iranica [En ligne], Volume 42-43 | 2021, document 1, mis en ligne le 30 décembre 2020, consulté le 02 mars 2024. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/51662 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.51662

Haut de page

Rédacteur

Maria Szuppe

CNRS, CeRMI, Paris

Comptes rendus du même rédacteur

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search