Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 42-432. Linguistique2.1. Langues anciennesMateusz M. Kłagisz. Ze studiów na...

1
Mateusz M. Kłagisz

Mateusz M. Kłagisz. Ze studiów nad średnioperskim utworem Mādīgān-ī Jōszt-ī Fr(i)jān. Historia o młodzieńcu z rodu Fr(i)jānów

Compte-rendu réalisé par Maria Szuppe
Référence(s) :

Mateusz M. Kłagisz. Ze studiów nad średnioperskim utworem Mādīgān-ī Jōszt-ī Fr(i)jān. Historia o młodzieńcu z rodu Fr(i)jānów [Étude sur un ouvrage moyen-perse intitulé Mādīgān ī Yōšt ī Fr(i)yān : « Histoire d’un jeune homme de la famille de Fr(i)yān »]. Kraków [Cracovie]: Wydawnictwo Księgarnia Akademicka, 2019, 320 p., glossaire moyen-perse – polonais, bibliographie, English summary, A Study of the Middle Persian Text Mādigān-i Yōšt-i Fr(i)yān: A Story of a Youth from the family of Fr(i)yan (p. 291-292), indices. ISBN : 978-83-8138-092-8 ; ISBN : 978-83-8138-196-3 (online, pdf) ; https:/doi.org/10.12797/9788381380928

Texte intégral

1Les recherches en littérature moyen-perse, et encore plus les traductions textuelles, sont une rareté en langue polonaise ; ainsi celle de Mateusz M. Kłagisz (Université Jagellonne) comble une importante lacune philologique et historico-littéraire dans la bibliographie polonaise d’études iraniennes. Le texte analysé, intitulé Mādīgān ī Yōšt ī Fr(i)yān (dont d’autres variantes du titre existent également), compte parmi les plus intrigants de la littérature zoroastrienne en langue pehlevi (IIIe-XIe/XIIe s.). Il s’agit d’un récit détaillé d’une joute verbale entre un pieux jeune homme, Yōšt ī Fr(i)yān, et un sorcier impie nommé Axt. À la différence des joutes verbales livrés par d’autres héros (ou anti-héros) figurant dans l’Avesta ou dans le Shāhnāma de Ferdowsi, les deux protagonistes se livrent bataille sous forme d’une série de trente-trois énigmes (pol. : zagadka) qu’ils se posent l’un à l’autre.

2Après la présentation du texte même, des voies de sa transmission orale et écrite à travers ses copies manuscrites connues (les trois premières sections, p. 11-33), l’auteur replace le Mādīgān ī Yōšt ī Fr(i)yān dans le contexte de la création littéraire moyen-perse, notamment la littérature de conseil ou de sagesse (pand, andarz) [section 4, p. 33-37]. Il poursuit par l’étude critique des sources littéraires, historiques et mythologiques de l’histoire contée ici (section 5, p. 37-50). La sixième section (p. 50-82) est consacrée à l’analyse détaillée de sept personnages de l’histoire : Yōšt ī Fr(i)yān [JF.] et le sorcier Axt [A.], puis les personnages secondaires tels que Hufrih, l’épouse d’Axt [H.], le frère anonyme d’Axt [BA.], deux autres personnages masculins Māraspand [M.] et Nēryōsang [N.], ainsi qu’Ahriman [Ar.]. Dans la section suivante, l’auteur analyse le terme šahr ī frašnwizārān « litt. pays des résolveurs d’énigmes » qui désigne la contrée imaginaire où se déroule l’histoire (section 7, p. 82-85). Enfin, la dernière section (8), qui occupe à elle seule la moitié de l’ouvrage, constitue l’apport principal de la recherche originale de l’auteur. Sa première partie (p. 85-99) est dédiée à l’étude du topos de duel par des énigmes ou « concours d’esprit » (l’auteur utilise l’expression anglaise de contest of wit) dans la littérature et dans la mythologie, comme épreuve que doit surmonter le héros. En seconde partie (p. 99-221), M. M. Kłagisz donne la présentation, avec une analyse critique et des commentaires détaillés, de chacune des trente-trois énigmes citées dans le texte. L’ouvrage se termine par la traduction intégrale en polonais du texte moyen-perse du Mādīgān ī Yōšt ī Fr(i)yān (p. 222-231), suivie par la translittération du texte original (p. 232-240), d’après l’édition de référence de M. Ja‘fari (Téhéran 1365/1986-7), avec la prise en compte de B. Qeybi (1988), M. Weinreich (1992), et A. Cantera & M.Á. Andrés Toledo (2006).

3L’ouvrage et la présentation rigoureuse de son matériau moyen-perse, accompagné des commentaires philologiques, littéraires et historiques ou mythologiques, constituent un apport important non seulement à la philologie moyen-perse, mais aussi aux problématiques historico-littéraires en études iraniennes.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Maria Szuppe. Mateusz M. Kłagisz, « Mateusz M. Kłagisz. Ze studiów nad średnioperskim utworem Mādīgān-ī Jōszt-ī Fr(i)jān. Historia o młodzieńcu z rodu Fr(i)jānów », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 42-43 | 2020, document 1, mis en ligne le 30 décembre 2020, consulté le 28 février 2021. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/51662 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.51662

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search