Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 2513. Sciences Politiques et Droit ...13.1. IranEric Rouleau. « European Union an...

13. Sciences Politiques et Droit (y compris la Révolution et la République Islamique)
13.1. Iran
333

Eric Rouleau. « European Union and French Views of the Islamic Republic », in : Eric Hooglund, dir., The Twenty Years of Islamic Revolution. Political and Social Transition in Iran Since 1979. New York, Syracuse University Press, 2002, pp. 143-155

Azadeh Kian-Thiébaut

Entrées d’index

Rubriques :

13.1. Iran

Personnes citées :

Eric Hooglund
Haut de page

Texte intégral

1Les politiques de l’Union Européenne et des États-Unis vis-à-vis de l’Iran ont été différentes depuis la révolution. Les Américains reprochent souvent aux Européens, et à juste titre, leur manque de solidarité. Mais l’auteur démontre qu’ils partagent les mêmes valeurs et les mêmes objectifs. Ils souhaitent que le régime islamique respectent les droits de l’homme sur son territoire, abandonne les activités terroristes à l’extérieur de ses frontières et renonce à l’acquisition de l’arme de destruction massive. Néanmoins, les divergences de vue persistant entre les partenaires des deux côtés de l’Atlantique les conduisent à poursuivre des stratégies différentes pour atteindre les mêmes objectifs. L’Europe a opté pour le dialogue, les États-Unis ont préféré la politique d’endiguement. Concernant l’Iran et la France, E. Rouleau présente un aperçu des relations marquées par conflits et tensions, notamment pendant la guerre Irak-Iran. La France, avec les États-Unis et la Grande Bretagne a contribué à la formulation d’une résolution pro-irakienne au Conseil de sécurité des Nations Unis en 1980. L’asile accordé en 1981 par la France aux Mojahedin-e Khalq a détérioré davantage les relations franco-iraniennes. En représailles, plusieurs bombes ont explosé en Iran et en France contre les intérêts français. En 1985, le Hezbollah libanais pro-iranien a pris des otages français et le président Mitterrand qui préparait les élections législatives a décidé de négocier secrètement avec l’Iran. Ce dernier a conclu un accord avant de le rompre dans l’espoir d’un meilleur accord avec le dirigeant de l’opposition, Jacques Chirac. Sous la co-habitation, ce dernier en tant que premier ministre a expulsé les Mojahedin-e Khalq mais n’a pas réussi à libérer les trois agents iraniens inculpés de tentative de meurtre sur Shapour Bakhtiar en 1980. Une série d’explosions attribuée à l’Iran a fait trembler Paris, tuant plusieurs personnes, pour rappeler à Chirac ses promesses non tenues. Les négociations secrètes ont été reprises et les otages libérés, mais le parti de Chirac a perdu les législatives. Les prisonniers ont été libérés et les accords ont été atteints sur l’Eurodif améliorant ainsi les relations franco-iraniennes. L’élection de Khâtami est un évènement positif qui démontre que le changement viendra de l’intérieur : même les Américains l’ont jugé positif en dépit de leur menace de mettre un terme à la nouvelle administration iranienne.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Azadeh Kian-Thiébaut, « Eric Rouleau. « European Union and French Views of the Islamic Republic », in : Eric Hooglund, dir., The Twenty Years of Islamic Revolution. Political and Social Transition in Iran Since 1979. New York, Syracuse University Press, 2002, pp. 143-155 »Abstracta Iranica [En ligne], Volume 25 | 2004, document 333, mis en ligne le 15 mars 2006, consulté le 28 février 2024. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/5178 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.5178

Haut de page

Rédacteur

Azadeh Kian-Thiébaut

CNRS – Paris

Comptes rendus du même rédacteur

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search