Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 2514. Économie14.1. IranDaniel Heradstveit. « Local Elite...

14. Économie
14.1. Iran
345

Daniel Heradstveit. « Local Elites Meet Foreign Corporations, The Examples of Iran and Azerbaïdjan ». Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 32, (juillet-décembre 2001).

Thierry Coville

Entrées d’index

Rubriques :

14.1. Iran
Haut de page

Texte intégral

1Cet article aborde un sujet intéressant qui est la manière dont les compagnies pétrolières occidentales sont perçues par les élites dans deux pays pétroliers, l’Azerbaïdjan et l’Iran, en tant que facteurs ayant un impact sur la situation démocratique et sur la corruption. Ce sujet important en lui-même est remis au goût du jour du fait de l’importance grandissante de l’image des entreprises. Une entreprise pourrait ainsi connaître des difficultés si son image était associée avec des pratiques non éthiques ou une collaboration trop appuyée avec des régimes dictatoriaux. L’auteur a réalisé à ce propos des interviews avec ce qu’il appelle « l’opposition » politique en Azerbaïdjan et en Iran (la mouvance réformatrice). Au total, les résultats sont peut-être plus intéressants pour la partie concernant l’Azerbaïdjan. En effet, l’opposition dans ce pays critique vigoureusement les compagnies pétrolières occidentales pour leur collaboration avec le (feu) Président Aliev. Ces opposants considèrent que ces compagnies soutiennent et renforcent la dictature exercée par ce dernier. C’est notamment la manière dont ces compagnies s’intègrent, peut-être à leurs corps défendant, dans le circuit de la corruption qui pose problème. Les réponses en Iran sont assez différentes. Compte tenu du rôle politique historique joué par les compagnies pétrolières (leur participation au coup d’Etat de 1953), il est déconseillé à ces compagnies de vouloir influencer directement le système politique iranien. L’argument avancé est plutôt que l’investissement de ces compagnies aura un rôle positif sur la démocratisation du pays, car il permettra un développement économique favorable à l’essor de la classe moyenne iranienne. Il est aussi symptomatique de voir que les personnalités interviewées considèrent que les compagnies pétrolières américaines sont beaucoup plus soucieuses d’éthique que leurs homologues européennes et japonaises et refusent de se laisser enfermer dans des relations basées sur la corruption !

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Thierry Coville, « Daniel Heradstveit. « Local Elites Meet Foreign Corporations, The Examples of Iran and Azerbaïdjan ». Cahiers d’études sur la Méditerranée orientale et le monde turco-iranien, 32, (juillet-décembre 2001). »Abstracta Iranica [En ligne], Volume 25 | 2004, document 345, mis en ligne le 15 mars 2006, consulté le 12 juin 2024. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/5211 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.5211

Haut de page

Rédacteur

Thierry Coville

Paris

Comptes rendus du même rédacteur

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search