Navigation – Plan du site
364
Philippe Rochard

« Les identités du zurkhâne iranien ». Techniques et culture, 39, (2002), pp. 29-57.

Compte-rendu réalisé par Christian Bromberger

Entrées d’index

Rubriques :

16.1. Iran
Haut de page

Texte intégral

1Après avoir présenté le cadre matériel et institutionnel des exercices gymniques pratiqués dans les zūrḫāne et le renouveau récent de ce « sport » traditionnel, l’A. s’interroge sur « l’image de marque paradoxale » qui s’attache à ces « maisons de force ». Le zūrḫāne est tantôt perçu comme « une forge de chevaliers héroïques », tantôt comme « un foyer de résistance populaire aux multiples envahisseurs que connut l’Iran », tantôt comme un « quartier général de redresseurs de torts », tantôt encore comme un repaire de « ruffians pédérastes sans foi ni loi ». P. Rochard tente une archéologie de cette image contrastée. D’après des documents administratifs d’époque safavide tardive, trois corps de métier semblent avoir contribué à façonner l’identité de l’institution : les lūṭī, bouffons et acrobates qui ont laissé des traces de leurs exercices dans le zūrḫāne, comme le mīl-bāzī où l’athlète jongle avec de petites masses ; les šāṭer, messagers et serviteurs chargés d’accom-pagner des hommes d’importance ; leur accessoire emblématique au zūrḫāne était le taḫt-e šelang (planche de saut) ; ils étaient réputés pour leur ruse et leurs tours pendables. « Si ces deux premiers personnages sont stigmatisés, le pahlavân, lui, est d’habitude marqué des caractères les plus valorisants.» C’est le héros, preux, à l’éthique chevaleresque ; son métier de lutteur professionnel l’amène à se déplacer de ville en ville où il initie des apprentis à sa pratique. Ces trois personnages ont contribué à forger une image contrastée, voire contradictoire, de l’institution et de ceux qui s’adonnent à ces exercices gymniques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christian Bromberger. Philippe Rochard, « « Les identités du zurkhâne iranien ». Techniques et culture, 39, (2002), pp. 29-57. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 25 | 2004, document 364, mis en ligne le 15 mars 2006, consulté le 21 septembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/5249

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page