Navigation – Plan du site
385
Richard Tapper

The New Iranian Cinema. Politics, Representation and Identity. I.B. Tauris, London - New York, 2002, 282 p.

Compte-rendu réalisé par Agnès Devictor et Agnès Devictor

Texte intégral

1Cet ouvrage collectif aborde les principaux aspects de la spécificité du cinéma iranien depuis la révolution islamique de 1979 : le paradoxe de son développement au lendemain de la révolution et la définition de son caractère islamique (Hamid Naficy, Hossein Ghaznian) ; la mise en œuvre d’une politique publique du cinéma (Agnès Devictor) ; la réception des œuvres à l’étranger (Azadeh Farahmand) ; la place singulière des personnages féminins et des enfants (Shahla Lahiji, Hamid Reza Sadr, Nasrin Rahimieh) ; le rapport du cinéma iranien au réel (Ziba Mir-Hosseini) et au politique (Ali Reza Haghighi) ; la représentation de la guerre entre l’Iran et l’Irak (Roxanne Varzi) et de l’identité culturelle (Mehrnaz Saeed-Vafa) ; la figure emblématique de Mohsen Makhmalbaf (Hamid Dabashi).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Agnès Devictor et Agnès Devictor. Richard Tapper, « The New Iranian Cinema. Politics, Representation and Identity. I.B. Tauris, London - New York, 2002, 282 p. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 25 | 2004, document 385, mis en ligne le 15 mars 2006, consulté le 13 novembre 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/5298

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page