Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 42-434. Histoire, Période Musulmane4.0. GénéralitésChristopher Markiewicz. The Crisi...

4. Histoire, Période Musulmane
4.0. Généralités
1

Christopher Markiewicz. The Crisis of Kingship in Late Medieval Islam: Persian Emigres and the Making of Ottoman Sovereignty

Yoan Parrot
Référence(s) :

Christopher Markiewicz. The Crisis of Kingship in Late Medieval Islam: Persian Emigres and the Making of Ottoman Sovereignty. Cambridge : Cambridge University Press, 2019, 345 p. ISBN : 978-1-108-71057-2

Texte intégral

1L’auteur, spécialiste d’histoire politique et intellectuelle ottomane à l’université de Birmingham, livre dans cette étude très documentée la biographie d’un savant persan, Idris Bidlisi (1457-1520). Cette biographie lui sert de prétexte pour dresser un panorama des évolutions idéologiques depuis l’Iran timouride et aq-qoyunlu jusqu’à l’Anatolie ottomane à la charnière des XVe et XVIe siècles à travers une question centrale : qu’est-ce qui dans ce XVe siècle fragmenté territorialement et politiquement a pu permettre l’émergence d’empires musulmans territorialement définis et idéologiquement affirmés au XVIe siècle (p. 3) ? À travers cette question, il développe l’idée maîtresse de son ouvrage selon laquelle les savants persans, parmi lesquels Bidlisi, ont réinvesti des concepts politiques anciens pour les appliquer aux souverains de leur époque et joué un rôle déterminant dans la diffusion du vocabulaire timouride de la souveraineté à travers le monde musulman oriental.

2L’ouvrage est divisé en deux parties. La première (p. 23-147) porte sur l’itinéraire politique d’Idris Bidlisi, son parcours dans les administrations et les cours aq qoyunlu puis ottomane dans un contexte de construction impériale. L’auteur explique les influences idéologiques dont il a hérité et qu’il contribue à diffuser, en particulier son concept central de ḫilafat-i raḥmani (vice-régence de Dieu) qui sert à justifier, sous l’influence de différents courants messianiques, une légitimité issue directement de Dieu. La deuxième partie (p. 149-291) constitue une approche historique de la philosophie politique islamique depuis le XIIIe siècle qui cherche notamment à comprendre l’origine des titulatures et concepts anciens (notamment ceux de ṣāḥib qirān et mujaddid) adaptés pour les souverains du XVe siècle. C’est l’occasion pour l’auteur d’évoquer les innovations idéologiques timourides et leurs circulations par des moyens variés par le biais des savants persans jusqu’aux Ottomans. Une chronologie synthétique de la vie de Bidlisi est donnée en appendice (p. 292-295) de même qu’une très pratique recension complète des manuscrits des travaux de Bidlisi connus, avec leur cote et leur localisation (p. 297-304). Une bibliographie fournie et à jour (p. 305-334) ainsi qu’un index (p. 335-345) complètent l’ouvrage.

3Cette étude vient compléter utilement des travaux similaires d’Evrim Binbaş sur les réseaux savants timourides (Intellectual networks in Timurid Iran, Sharaf al-Dīn Yazdī and the Islamicate Republic of Letters, 2016). L’auteur nous permet au fond d’approcher l’importance du corpus idéologique persan dans la construction de l’idéologie impériale universelle du sultanat ottoman et sa stabilisation au XVIe siècle.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Yoan Parrot, « Christopher Markiewicz. The Crisis of Kingship in Late Medieval Islam: Persian Emigres and the Making of Ottoman Sovereignty »Abstracta Iranica [En ligne], Volume 42-43 | 2021, document 1, mis en ligne le 30 décembre 2021, consulté le 23 juin 2024. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/53602 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.53602

Haut de page

Rédacteur

Yoan Parrot

Doctorant Université d’Aix-Marseille

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search