Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 42-436. Religions (sauf Islam)6.3. Autres religionsDomenico Agostini. “Luhrāsp and t...

6. Religions (sauf Islam)
6.3. Autres religions
40

Domenico Agostini. “Luhrāsp and the Destruction of Jerusalem: A Note on Jewish-Iranian Syncretism”

Florence Somer
Référence(s) :

Domenico Agostini. “Luhrāsp and the Destruction of Jerusalem: A Note on Jewish-Iranian Syncretism” in Julia Rubanovich, Geoffrey Herman (eds.). Irano-Judaica VII. Studies Relating to Jewish Contacts with Persian Culture throughout the Ages. Jerusalem: Ben-Zvi Institute for the Study of Jewish Communities in the East, 2019, p. 297-309

Texte intégral

1Dans le cadre de l’interrogation de l’historicité des sources de textes en moyen-perse écrits ou recopiés à l’époque islamique, l’A. s’intéresse à une histoire dont le titre même traduit le syncrétisme. La figure du roi kayanide Luhrāsp n’est pas commune dans la littérature avestique et moyen-perse. Il n’apparaît pas dans la liste des rois dressée dans les Yašts 13 et 19. Par contre, sa figure est présente dans la littérature plus tardive : dans le Bundahišn (34:14,35:34, 35, 36:7), le Dēnkard, le Dādestān ī mēnōg ī xrad ainsi que le Shāh-nāma. Il semble que ce roi fonctionne en tant que palliatif au vide existant dans la tradition légendaire entre le règne de Kay Ḫusrau et de Guštāsp. Sa présence dans les textes en moyen-perse semble être le résultat d’une interpolation qui fait de Luhrāsp le destructeur de Jérusalem. Dans le prologue du Denkārd, Ādurfarrobay raconte que la destruction de Jérusalem s’est faite par l’entremise de Bōxt-Narsēh (Bukhtrašah ou Nabuchodonosor), version qui est amplifiée dans la littérature islamique, ce qui permet à l’A. de déduire des éléments pour comprendre la formation et la transmission de ce syncrétisme irano-juif. La question de l’effectivité de cette transmission est évidemment centrale. Le troisième livre du Dēnkard montre des éléments pointant vers l’époque sassanide, non à l’époque islamique, particulièrement durant la conquête de Ḫusrau II en 614.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Florence Somer, « Domenico Agostini. “Luhrāsp and the Destruction of Jerusalem: A Note on Jewish-Iranian Syncretism” »Abstracta Iranica [En ligne], Volume 42-43 | 2021, document 40, mis en ligne le 30 décembre 2021, consulté le 19 juin 2024. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/54251 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.54251

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search