Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 443. Histoire, Art et Archéologie, ...3.2. Ouest de l’Iran3.2.2. Pré-Achéménides et Achémén...Roberto Dan, Andrea Cesaretti. “L...

3. Histoire, Art et Archéologie, Période pré-Islamique
3.2. Ouest de l’Iran
3.2.2. Pré-Achéménides et Achéménides
32

Roberto Dan, Andrea Cesaretti. “Local Trajectories in the Achaemenid Empire. Some remarks on the Ardebil Ware pottery tradition”

Rémy Boucharlat
Référence(s) :

Roberto Dan, Andrea Cesaretti. “Local Trajectories in the Achaemenid Empire. Some remarks on the Ardebil Ware pottery tradition”, Arta 2021.002, 15 p., 5 fig.

Texte intégral

1Les AA. proposent une mise au point sur cette catégorie de céramique peinte répandue dans le N./O. de l’Iran, le Caucase du sud et l’est de la Turquie qui est traditionnellement datée de l’époque de l’empire achéménide. Mise en évidence d’abord à Hasanlu en fouille, dans un contexte incertain (R.H. Dyson) et sur quelques sites voisins (S. Kroll) autour du lac d’Ourmieh, sous le nom de Triangle Ware ou Triangle Style Ware ou encore Classic Triangle Ware pour la meilleure qualité technique, selon des variantes par référence aux principaux motifs peints, des triangles suspendus remplis d’un quadrillage. Une autre catégorie peinte assez semblable a été par ailleurs reconnue, suite à des pillages, puis dans les fouilles de Yanik Tepe, sous le nom de Ardebil Ware dans la province d’Azerbaijan oriental, avec des motifs plus variés, et datée quant à elle de l’époque achéménide tardive jusqu’à l’époque parthe (E. Haerinck). Ces céramiques peintes ont fait l’objet d’une étude récentes de Lori Khatchadourian, “Pottery Typology and Craft Learning in the Near Eastern Highlands’”, Iranica Anriqua LIII, 2018, p. 179-265

2Les AA. reprennent la question : pour eux, ce sont des variantes appartenant à une même culture. Les contextes archéologiques d’une part, la présence de motifs peints (beaucoup plus variés que les simples triangles) sur des types de coupes ou bols carénés à bord éversé, attribués en général à l’époque achéménide, les conduisent à dater cette production de cette période, acceptant une probable continuation dans les siècles post-achéménides. La datation reste donc imprécise, mais surtout, et on ne peut qu’être d’accord avec les AA., cette catégorie ne peut être mise en relation ni chronologique ni culturelle avec un quelconque impact de la puissance perse sur les populations de ces régions, pas même sur une certaine élite.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat, « Roberto Dan, Andrea Cesaretti. “Local Trajectories in the Achaemenid Empire. Some remarks on the Ardebil Ware pottery tradition” »Abstracta Iranica [En ligne], Volume 44 | 2022, document 32, mis en ligne le 30 novembre 2022, consulté le 01 octobre 2023. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/55072 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.55072

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search