Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 446. Religions (sauf Islam)6.3. Autres religionsAdrian C. Pirtea. “The Syriac and...

6. Religions (sauf Islam)
6.3. Autres religions
24

Adrian C. Pirtea. “The Syriac and Sogdian Prefaces to the Six Books on the Dormition of the Virgin Mary. Marian Traditions between the Eastern Mediterranean and Central Asia”

Christelle Jullien
Référence(s) :

Adrian C. Pirtea. “The Syriac and Sogdian Prefaces to the Six Books on the Dormition of the Virgin Mary. Marian Traditions between the Eastern Mediterranean and Central Asia” in Chiara Barbati, Vittorio Berti (eds.). Iranianate and Syriac Christianity in Late Antiquity and the Early Islamic Period 5th-11th Centuries. (Veröffentlichungen zur Iranistik 87. Österreichische Akademie der Wissenschaften Philosophisch-Historische Klasse, Sitzungsberichte Bd. 918), Vienna: Austrian Academy of Sciences Press, 2021, p. 279-332.

Texte intégral

1À la faveur de la découverte à Turfān d’une version fragmentaire en sogdien des Six livres sur la Dormition de Marie, l’A. étudie la place de ce récit dans le contexte de la littérature mariale chrétienne orientale. Il note le déplacement topologique du discours dans la sphère byzantine, le texte sogdien étant le seul à situer la découverte du livre de Marie à Constantinople, alors que les versions syriaque, arabe et éthiopienne la localisent sur la tombe même de saint Jean à Éphèse. Ce changement topographique dans l’histoire de la découverte, qui se trouve en préface du texte, serait révélateur des vicissitudes socio-religieuses des divers milieux chrétiens récepteurs du texte. De fait, au regard des manuscrits syriaques les plus anciens contenant cette préface, qui remontent au début du VIe siècle, l’A. parvient à en définir le cadre historique et théologique, montrant un ancrage probable dans les milieux anti-chalcédoniens du nord de la Syrie. Dans un second temps, il avance l’idée d’un remaniement de la version syriaque originale (aujourd’hui perdue) par des chalcédoniens de Syrie ou peut-être de Palestine aux alentours du VIIIe siècle : cette hypothèse permettrait de comprendre le choix d’une relocalisation à Constantinople, centre majeur où se développait alors un ample courant de dévotion mariale. Le dernier temps de cette réflexion est consacré à la question du transfert et de la réception de cette littérature parmi les communautés chrétiennes d’Asie centrale, spécialement en milieu sogdien.

2Cette approche remarquable témoigne de l’intérêt des analyses comparatives et du croisement des corpus de langues pour faire émerger des données historiques éclairant les processus de transmissions interculturels dans l’aire proche et moyenne-orientales.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christelle Jullien, « Adrian C. Pirtea. “The Syriac and Sogdian Prefaces to the Six Books on the Dormition of the Virgin Mary. Marian Traditions between the Eastern Mediterranean and Central Asia” »Abstracta Iranica [En ligne], Volume 44 | 2022, document 24, mis en ligne le 30 décembre 2022, consulté le 28 mai 2024. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/55521 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.55521

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search