Skip to navigation – Site map

HomeAbstracta IranicaVolume 443. Histoire, Art et Archéologie, ...3.2. Ouest de l’Iran3.2.2. Pré-Achéménides et Achémén...Paola Corò. “Alphabetic Scribes i...

3. Histoire, Art et Archéologie, Période pré-Islamique
3.2. Ouest de l’Iran
3.2.2. Pré-Achéménides et Achéménides
38

Paola Corò. “Alphabetic Scribes in Hellenistic Uruk”

Olga V. Popova
Bibliographical reference

Paola Corò. “Alphabetic Scribes in Hellenistic Uruk” in Uri Gabbay, Shai Gordin (eds.). Individuals and Institutions in the Ancient Near East: A Tribute to Ran Zadok. Berlin/Boston: De Gruyter, 2021, (Studies in Ancient Near Eastern Records, vol. 27), p. 109-145.

Full text

1L’article est consacré à l’étude des scribes alphabétiques, les scribes sur parchemin sēpirus à Uruk, qui écrivent en araméen et grec. P. Corò étudie leurs attestations dans les textes cunéiformes de l’époque hellénistique, leur statut social, leur réseau professionnel et leur relation avec le temple d’Anu. Cela complète l’étude des sēpirus aux périodes néo-babylonienne et achéménide, et entre sur certains points en discussion avec l’article de Ph. Clancier “Les scribes sur parchemin du temple d’Anu” (2005, RA 99: 85–104). Les sēpirus sont surtout attestés dans les sources cunéiformes en tant que témoins des transactions, parfois en tant que participants. Pour la période étudiée, les activités de plus de 50 scribes alphabétiques sont attestées à Uruk, leur prosopographie est présentée dans l’article.

2P. Corò étudie l’orthographe de la profession, le terme sēpiru étant écrit dans les textes cunéiformes soit en logogramme kuš.sar, soit en plusieurs variantes syllabiques. Elle essaye de voir si la manière d’orthographier le titre reflète la hiérarchie ou les distinction internes de la profession.

3La relation des scribes alphabétique avec le temple peut être exprimée par les termes sēpir makkūr Anu “propriété d’Anu”. En fonction de la présence ou de l’absence de cette caractéristique, le scribe agit en sa qualité officielle de scribe affilié au temple ou non. Sous le règne d’Antiochos III, indiquer l’appartenance au temple devient obligatoire, ce qui reflète probablement le contrôle accru de l’administration royale sur le temple, les scribes alphabétiques y jouant un rôle.

4L’étude la place des sēpirus dans les listes de témoins montre que leur position sociale devient progressivement plus élevée. La désignation professionnelle remplace le nom de famille et donne aux sēpirus le droit de participer à des transactions habituellement réservées aux membres de l’élite urbaine. D’autres professionnels apparaissent en association avec les sēpirus : pêcheurs, bâtisseurs, portiers, bergers, scribes cunéiformes, personnel du temple etc. Les scribes alphabétiques sont impliqués ensemble avec leurs femmes dans le commerce immobilier, cependant leurs interactions ont toujours lieu dans le réseau des professionnels non prébendaires, avec des personnes sans affiliation familiale, caractérisées soit par un titre professionnel, soit par des noms grecs. Deux évocations de femmes de sēpirus montrent qu’ils se mariaient dans le milieu des professionnels et non dans celui de l’élite urbaine. Le métier de sēpiru se transmet de père en fils. Les mêmes individus conservent leurs rôles lors des changements de règnes, ce qui montre la continuité de la charge professionnelle des scribes alphabétiques.

Top of page

References

Electronic reference

Olga V. Popova, “Paola Corò. “Alphabetic Scribes in Hellenistic Uruk”Abstracta Iranica [Online], Volume 44 | 2022, document 38, Online since 30 December 2022, connection on 07 December 2023. URL: http://journals.openedition.org/abstractairanica/55549; DOI: https://doi.org/10.4000/abstractairanica.55549

Top of page

Copyright

The text and other elements (illustrations, imported files) are “All rights reserved”, unless otherwise stated.

Top of page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search