Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 449. PhilosophieSayyid Ḥaydar Al-Āmulī. Risālat a...

9. Philosophie
2

Sayyid Ḥaydar Al-Āmulī. Risālat al-Wujūd fī ma‘rifat al-ma‘būd

Mathieu Terrier
Référence(s) :

Sayyid Ḥaydar Al-Āmulī. Risālat al-Wujūd fī ma‘rifat al-ma‘būd. Mahdī Ḥājiyān (ed.). Téhéran: Madrasah-i ‘ālī-yi Shahīd Muṭahharī, 1399 h.s./2021, ISBN : 978-600-5183-59-7, 287 p.

Texte intégral

1De la Risālat al-Wujūd fī ma‘rifat al-ma‘būd de Sayyid Ḥaydar al-Āmulī (m. après 787/1385-6), composée en arabe vers 760/1359, l’on ne connaissait jusqu’à présent qu’un épitomé, Naqd al-nuqūd fī ma‘rifat al-wujūd, daté de 768/1367, édité par Henry Corbin et Osman Yahia avec le fameux Jāmi‘ al-asrār dans La Philosophie shî‘ite (Téhéran – Paris, IFRI, Bibliothèque iranienne, vol. VI, 1969), qui fit renaître l’œuvre de ce grand penseur iranien de l’époque post-mongole. Grâce à la découverte d’un manuscrit unique, nous bénéficions maintenant d’une édition critique de ce texte, permettant d’enrichir notre connaissance de cette œuvre.

2Cette découverte peut s’avérer déceptive dans la mesure où l’épître ne contient guère plus, par rapport au Naqd al-nuqūd, qu’une introduction tirée verbatim du Jāmi‘ al-asrār, tout comme une partie de la conclusion. Il s’agit néanmoins d’un traité fort intéressant d’ontologie comparée, confrontant les points de vue sur l’être ou l’existence (wujūd) de trois traditions ou écoles : les philosophes (ḥukamā’) comme Avicenne (Ibn Sīnā) ; les théologiens (mutakallimūn) comme Naṣīr al-Dīn al-Ṭūsī (m. 672/1273), également philosophe, et al-‘Allāma al-Ḥillī (m. 726/1325) ; et celle des soufis « unitariens » (muwaḥḥidūn), les disciples d’Ibn ‘Arabī comme ‘Abd al-Razzāq al-Qāshānī (m. 736/1335) et Dāwūd al-Qayṣarī (m. 751/1350). L’auteur donne la préséance à la voie (ṭarīq) de ces derniers, soit à la théorie de l’unicité de l’être (waḥdat al-wujūd), de son identité à Dieu-Vrai (al-ḥaqq) et de sa multiplication par théophanie (tajallī). Il interprète dans ce sens certains versets coraniques ainsi que des propos ésotériques attribués au premier imâm ‘Alī b. Abī Ṭālib, confirmant par là sa thèse du Jāmi‘ al-asrār selon laquelle les soufis sont les véritables chiites, initiés aux secrets de l’enseignement des imâms.

3L’épître est composée d’une introduction « sur l’éclaircissement de la Loi, de la Voie et de la Réalité (fī bayān al-sharī‘a wa-l-ṭarīqa wa-l-ḥaqīqa), triade conceptuelle chère à l’auteur ; d’un premier « pilier » (rukn) sur l’absoluité (iṭlāq) et l’évidence (badāha) de l’être, comprenant deux « recherches » (baḥth) ; d’un deuxième pilier sur la nécessité (wujūb) et l’unité (waḥda) de l’être ; et d’un troisième pilier sur la manifestation (ẓuhūr) et la multiplicité (kathra) de l’être, comprenant quatre « aspects » (wajh). Le texte original est précédé d’une longue préface du docteur Murtaḍā Karbalā’ī reprenant des généralités bien connues sur les rapports du chiisme et du soufisme, et suivie d’un index analytique soigneusement établi. En définitive, sans avoir rien de révolutionnaire, cette édition est très bienvenue pour les chercheurs travaillant sur la « gnose chiite » (‘irfān-i shī‘ī) dont Ḥaydar Āmulī est le grand représentant.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Mathieu Terrier, « Sayyid Ḥaydar Al-Āmulī. Risālat al-Wujūd fī ma‘rifat al-ma‘būd »Abstracta Iranica [En ligne], Volume 44 | 2022, document 2, mis en ligne le 30 décembre 2022, consulté le 23 juillet 2024. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/55656 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.55656

Haut de page

Droits d’auteur

CC-BY-SA-4.0

Le texte seul est utilisable sous licence CC BY-SA 4.0. Les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés) sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search