Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 453. Histoire, Art et Archéologie, ...3.2. Ouest de l’Iran3.2.3. Séleucides, Parthes et Sas...Yousef Moradi, Almut Hintze. “The...

3. Histoire, Art et Archéologie, Période pré-Islamique
3.2. Ouest de l’Iran
3.2.3. Séleucides, Parthes et Sassanides
19

Yousef Moradi, Almut Hintze. “The main administrative seal of the sanctuary of Ādur Gušnasp and some other sealings from Taḵ-e Solaymān”

Rémy Boucharlat
Référence(s) :

Yousef Moradi, Almut Hintze. “The main administrative seal of the sanctuary of Ādur Gušnasp and some other sealings from Taḵ-e Solaymān” in R. Gyselen (ed.). Sometimes Sasanian, always ēr. (Res Orientales XXIX). Bures-sur-Yvette : Groupe pour l’Étude de la Civilisations du Moyen-Orient, 2022, p. 75-99.

Texte intégral

1La découverte d’une nouvelle série de 824 bulles lors des fouilles entre 2002 et 2008 à Takht-i Solaiman par la mission iranienne dirigée par Y. Moradi est venue notablement enrichir la première série de 270 bulles, souvent fragmentaires, publiée par R. Göbl en 1976. Ces très importantes données nouvelles font l’objet d’un programme européen animé par les deux auteurs à la SOAS de Londres. Ensemble, ils s’emploient à publier peu à peu une partie des résultats dans la collection des Res Orientales que dirige avec une admirable régularité R. Gyselen, ce qui permet au lecteur de suivre leurs publications. Était paru en 2020 “A New Sealing of Pērōz from Taḵt-e Solaymān and its Historical Context” in Persia (552 BCE – 758 CE), in Primary Sources, old and new (Res Orientales XXVIII), 2020, p. 113-136. En 2022, paraissait l’article traité ici, et en 2023 “Interactions between Christian and Jewish minorities and the Zoroastrian fire temple of Ādur Gušnasp in the light of new sigillographic evidence of Taḵt-e Solaymān”, Reflets d’époque sassanide et post-sassanide (224-760 AD), (Res Orientales XXX), p. 153-176.

2Le sujet premier de l’article est le sceau de Ādur Gušnasp, déjà connu par 25 bulles trouvés dans les fouilles de 1963 et 1964, qu’enrichissent cinq nouvelles bulles de la nouvelle série dont deux parfaitement lisibles. Le texte de la circonférence est lu par les auteurs : ‘pad xānag ī ādur ī gušnasp mogbed’ in the house of Fire Gušnasp, the chief priest’. Xānag est bien ‘house’, ou peut-être ‘estate’ pour le lieu et son environnement, et non province selon une suggestion R. Gyselen, qui est cependant un sens qui est possible pour d’autres sceaux. Une empreinte sur une autre bulle indique ‘the commander [framādār] of Ādur Gušnasp’.

3Une autre bulle porte quatre empreintes dont la principale au centre de la bulle représente un très bel autel du feu avec de longues flammes, accompagné d’une inscription à droite, partiellement conservée., lue par les auteurs ‘… of the fire may homage be…’. L’autel n’est pas flanqué de personnages comme on le trouve fréquemment sur les monnaies. D’après les traces, les auteurs suggèrent que le chaton était serti dans un anneau en métal.

4Ces premières études augurent bien de la richesse potentielle de la découverte. Espérons qu’elles seront suivies d’autres publications sur les bulles de Taḵt-e Solaymān - Ādur Gušnasp.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Rémy Boucharlat, « Yousef Moradi, Almut Hintze. “The main administrative seal of the sanctuary of Ādur Gušnasp and some other sealings from Taḵ-e Solaymān” »Abstracta Iranica [En ligne], Volume 45 | 2023, document 19, mis en ligne le 30 décembre 2023, consulté le 25 juin 2024. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/56658 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.56658

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search