Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 456. Religions (sauf Islam)6.3. Autres religionsMichael Philip Penn, Scott Fitzge...

6. Religions (sauf Islam)
6.3. Autres religions
4

Michael Philip Penn, Scott Fitzgerald Johnson, Christine C. Shepardson, Charles M. Stang (eds.). Invitation to Syriac Christianity: An Anthology

Christelle Jullien
Référence(s) :

Michael Philip Penn, Scott Fitzgerald Johnson, Christine C. Shepardson, Charles M. Stang (eds.). Invitation to Syriac Christianity: An Anthology. Oakland, California: University of California Press, 2022, 462 p. ISBN : 9780520299207.

Texte intégral

1Depuis ces dernières années, plusieurs ouvrages abrégés d’histoire et de littérature syriaques ont été édités, tant en monde francophone (F. Briquel Chatonnet, M. Debié, Le monde syriaque. Sur les routes d’un christianisme ignoré, Paris : Belles Lettres, 2017) qu’anglophone (D. King [ed.], The Syriac World, New York : Routledge, 2019, “Routledge Worlds”), qui permettent une première approche de cette culture. D’un point de vue plus strictement littéraire, et en dépit de son ancienneté, l’ouvrage de Rubens Duval (La littérature syriaque, Paris, 1907, 3 éditions) reste un incontournable ; les éditions Gorgias Press en ont édité une version anglaise en 2013 par les soins d’Olivier Holmey, publiée dans la collection “Gorgias Eastern Christian Studies” n° 35 (R. Duval, An English Translation of La littérature syriaque, ISBN: 978-1-61143-962-5). Auparavant, on doit à Sebastian Brock un bref précis de littérature syriaque (Brief Outline of Syriac Literature, Kottayam: Ephrem Ecumenical Research Institute) publié en 1997, avec une version révisée en 2008.

2Michael Penn poursuit la mise à disposition des matériaux littéraires syriaques auprès du public scientifique et averti. Après avoir déjà offert un sourcebook consacré aux premiers écrits des auteurs syriaques sur l’islam (When Christians First Met Muslims: A Sourcebook of the Earliest Syriac Writings on Islam, Oakland, California: University of California Press, 2015), il propose ici en collaboration un nouveau précis de littérature syriaque. Comme indiqué dans le titre de l’ouvrage, il s’agit d’une anthologie, qui répond donc à des critères de sélection. Les quatre éditeurs ont voulu se limiter aux principaux textes syriaques les plus connus, entre le IIe siècle et ce qui est communément désigné comme la Renaissance syriaque (XIIe-XIVe s.). Les AA. présentent ainsi la documentation à travers quatre thèmes définis qui organisent l’architecture d’ensemble : 1) les textes dits « fondateurs » (Actes de l’apôtre Thomas, textes de la période dite archaïque comme les Odes de Salomon…), 2) les pratiques, 3) les textes et leur transmission, 4) les échanges interreligieux (avec le judaïsme, l’islam et les religions des routes de la soie). Chacun de ces chapitres est subdivisé en trois thématiques représentant différents genres littéraires ou domaines d’expression : exégèse biblique, historiographie, hagiographie, documentation canonique ou liturgique, poétique (madrasha, memra, sogita), littérature de controverse, textes monastiques ou mystiques, etc. Une sélection de textes représentatifs de ces domaines est ainsi proposée, sur la durée du spectre chronologique préalablement défini, à travers les principaux auteurs qui ont illustré le genre ou la thématique abordée. On relèvera une place particulière donnée au domaine du livre (“Books, Knowledge, and Translation”), du manuscrit et de son colophon.

3Le syriaque est présenté à raison comme une lingua franca entre les empires durant la fin de l’Antiquité au Proche et au Moyen-Orient, mais aussi, plus spécifiquement et avec une formule un peu raccourcie, comme un « dialecte de l’araméen, la langue de Jésus ». Les différentes traditions christologiques syriaques, qu’elles soient occidentales ou orientales, maronite ou chalcédonienne (“melkite”), sont traitées en perspective avec les spécificités des Églises qui en sont aujourd’hui les héritières. Dans la troisième partie, il est question de traductions à partir d’autres langues : le grec surtout (mise en exergue du traité bilingue grec-syriaque relatif à une vente d’esclaves à Dura-Europos), mais aussi le géorgien (Passion de Romanos le Néomartyr) ou l’arménien, l’arabe (ouvrages de Théodore Abū Qurra ou de Hunayn b. Isḥaq), le latin (Journal d’Égérie, Voyage dans l’Empire Mongol de Guillaume de Rubrouck), le chinois : stèle de Xi’an, Discours sur le Dieu Un d’un fragment de Dunhuang). Ces échantillons permettent de donner un aperçu de la postérité et de l’ampleur de développement du syriaque comme langue de contact.

4Répondant à l’objectif volontairement didactique de l’ouvrage, une introduction livre une histoire de la littérature syriaque, suivie d’une bibliographie sur le thème. L’un des intérêts tient aussi dans des appendices présentant les éditions et traductions existantes sur les sélections de textes présentés dans le livre (A), de très courtes biographies des écrivains (B), et un glossaire des termes plus techniques (C) – de nombreuses fautes typographiques malmènent quelque peu la lecture. Un index clôt le volume. Signalons trois cartes utiles dessinées par David A. Michelson et Ian Mladjov qui viennent agrémenter le propos et permettent de localiser les toponymes cités. Le lecteur appréciera les mises à jour des traductions citées. Cette anthologie fera date ; elle répond largement aux attentes de la communauté scientifique et ouvre aux non-spécialistes un domaine riche et transversal à de nombreuses cultures voisines.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Christelle Jullien, « Michael Philip Penn, Scott Fitzgerald Johnson, Christine C. Shepardson, Charles M. Stang (eds.). Invitation to Syriac Christianity: An Anthology »Abstracta Iranica [En ligne], Volume 45 | 2023, document 4, mis en ligne le 30 décembre 2023, consulté le 12 juin 2024. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/56693 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.56693

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search