Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 273. Histoire, Art et Archéologie, ...3.2. Ouest de l’Iran3.2.2. Pré-Achéménides et Achémén...« Rhodes, Cyprus and Southern Ana...

66
Olivier Casabonne

« Rhodes, Cyprus and Southern Anatolia During the Archaic and Achaemenid Periods: The Ionian Question ». Colloquium Anatolicum III, 2004, pp. 1-14.

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn

Entrées d’index

Rubriques :

3.2.1. Elam
Haut de page

Texte intégral

1De qui exactement parle-t-on avec le descriptif « ionien » ? Chypre et l’Anatolie du sud sont considérées comme ioniennes dès l’époque assyrienne. À l’époque achéménide le concept de « ionien » s’étend à la Grèce. Les Ioniens sont dès lors les populations du front méditerranéen. Même les Louviens de Cilicie deviennent « ioniens », alors que la colonisation grecque n’a jamais eu beaucoup d’emprise sur eux. L’occidentalisation de la notion « Ionie » continuera à l’époque romaine et dépassera de loin la notion géographique de l’Ionie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. Olivier Casabonne, « « Rhodes, Cyprus and Southern Anatolia During the Archaic and Achaemenid Periods: The Ionian Question ». Colloquium Anatolicum III, 2004, pp. 1-14. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 27 | 2006, document 66, mis en ligne le 02 janvier 2007, consulté le 30 septembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/5691 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.5691

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search