Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 273. Histoire, Art et Archéologie, ...3.2. Ouest de l’Iran3.2.2. Pré-Achéménides et Achémén...« Note sur une institution juridi...

98
H. Nutkowicz

« Note sur une institution juridique à Éléphantine, ‘dh, la ‘cour’ ». Transeuphratène, 27 (2004), pp. 181-185.

Compte-rendu réalisé par Astrid Nunn

Entrées d’index

Rubriques :

3.2.1. Elam
Haut de page

Texte intégral

1Seuls quelques contrats de mariage de la communauté judéo-araméene d’Éléphantine sont conservés. Aucun n’atteste de pratiques religieuses mais de nombreuses règles semblent passer par un contrat. Parmi ces clauses figure une modalité en cas de séparation. Le couple doit faire une déclaration devant une « cour ». Dans quelle tradition s’inscrit cette cour, est-ce un conseil, composé de quels membres ? Pour l’A. il s’agirait de la kenbet égyptienne, tribunal local et civil, qui recevrait la déclaration des époux souhaitant se séparer.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Astrid Nunn. H. Nutkowicz, « « Note sur une institution juridique à Éléphantine, ‘dh, la ‘cour’ ». Transeuphratène, 27 (2004), pp. 181-185. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 27 | 2006, document 98, mis en ligne le 02 janvier 2007, consulté le 30 septembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/5760 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.5760

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search