Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 274. Histoire, Période Musulmane4.0. Généralités« Les copies des anthologies poét...

131
Aftandil Erkinov

« Les copies des anthologies poétiques persan-chaghatây de la Bibliothèque nationale de France. Contribution à l’étude des Bayâzh de l’Asie centrale (XVe-XIXe siècles) ». St. Ir., 33/2 (2004), pp. 221-242, 4 ill.

Compte-rendu réalisé par Michele Bernardini

Entrées d’index

Rubriques :

4.0. Généralités
Haut de page

Texte intégral

1Cette nouvelle contribution sur le thème du bayāḍ (recueil de poésies et de fragments de poésies de différents auteurs) permet d’aborder une typologie de manuscrits qui n’a pas été l’objet d’un intérêt particulier dans le passé, mais pourrait être l’occasion d’importantes découvertes dans le futur. Erkinov analyse 38 exemplaires conservés à la Bibliothèque nationale de France, dont douze ont été produits en Asie centrale. Ces derniers, datant du 15e au 19e s., permettent de dater la parution de ce genre de textes en Asie centrale à une période précédant celle généralement reconnue. En particulier, l’A. s’attarde sur les copies timourides réalisées probablement à Herāt au 15e s. (Suppl. Persan 1473, 1425, 781 et 349). Il considère ainsi le fait que ces premières copies sont uniquement en persan, tandis qu’elles apparaîtront plus tard en persan et en turc čaġatāy, surtout après la rédaction du Moḥākamat al-loġatayn par ‘Alī-Šīr Navāyī (1499-1500) qui commencera une tradition de comparaisons textuelles avec l’intention de fournir une démonstration de la haute qualité artistique du turc. Sur la base des manuscrits de la BnF, Erkinov s’intéresse de plus près au contenu des premiers bayāḍ, destinés à accueillir des exemples d’excellence poétique issus des ouvrages classiques persans et utilisés comme modèles par la jeune littérature čaġatāy. Il étudie notamment les tables des matières (fehrest) de ces manuscrits, ainsi que leur décor et leur mise en page : frontispices, miniatures et calligraphie. La dernière section de l’article est consacrée aux exemplaires plus récents (16e-19e s.) et permet d’observer le changement des goûts littéraires dans le contexte de l’Asie centrale ainsi que les particularités de la mise en page et des styles d’écriture.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Michele Bernardini. Aftandil Erkinov, « « Les copies des anthologies poétiques persan-chaghatây de la Bibliothèque nationale de France. Contribution à l’étude des Bayâzh de l’Asie centrale (XVe-XIXe siècles) ». St. Ir., 33/2 (2004), pp. 221-242, 4 ill. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 27 | 2006, document 131, mis en ligne le 02 janvier 2007, consulté le 30 septembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/5830 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.5830

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search