Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 274. Histoire, Période Musulmane4.0. GénéralitésQabīle-ye Azd va naqš-e ān dar tā...

134
Leylā Ḫāmesī-Pūr

Qabīle-ye Azd va naqš-e ān dar tārīḫ-e eslām va Īrān. Qom, Ketābḫāne-ye taḫaṣṣoṣī-ye tārīḫ-e eslām va Īrān, 1382/2004, 311 p., index. [La tribu des Azd et son rôle dans l’histoire de l’Islam et de l’Iran]

Compte-rendu réalisé par David Durand-Guédy

Entrées d’index

Rubriques :

4.0. Généralités
Haut de page

Texte intégral

1Les livres de L. Ḫāmesī-Pūr et celui de M. Sa‘īdiyān-Jozī (cf. c.r. n°141) sont consacrés à l’histoire de deux tribus arabes rivales qui jouèrent un grand rôle en Iran, respectivement les Azd et les Tamim. Ces deux livres sont la version publiée de thèses d’histoire soutenues à l’Université d’Isfahan en 1381/2003. Ils suivent le même plan : après un rappel de ce l'on sait de l’ethno-genèse de la tribu, l’A. retrace son histoire dans les premières décennies de l’Islam lors de la prédication de Muḥammad, la ridda, les premières fitna (Siffin, Kerbala) et la mise en place de l’Etat Umayyade ; la partie suivante examine les modalités de l’installation de la tribu en Iran ; enfin, une quatrième et dernière partie synthétise le matériel biographique et inventorie les personnalités marquantes dans les domaines du hadith et de la littérature. Ces deux ouvrages proposent une perspective stimulante sur l’histoire de l’Iran durant les cent trente premières années de la période islamique. Le matériel, puisé dans un immense corpus de source, est présenté avec clarté, mais on regrettera que la bibliographie occidentale non traduite en persan soit très mal maîtrisée.

2Dans le livre consacré au Azd, Ḫāmesī-Pūr étudie successivement leur installation précoce au Fārs et au Kirmān dès l’époque pré-islamique ; leur rôle dans la conquête de l’Iran (un rôle délibérément occulté dans le principal récit de la conquête, écrit par un historien Tamīm) ; leur venue massive au Ḫurāsān à partir des villes de Kūfa et de Baṣra sous les califats de Mu‘āwiya et de Yazīd ; enfin, le rôle majeur qu’ils jouèrent dans les événements politiques de l’Iran : le gouvernement de Muhallab b. Abī Ṣufra, la mort de Qutayba b. Muslim, et les révoltes de Ḥāriṯ b. Surayj al-Tamīmī, de Juday‘ al-Kirmānī et d’Abū Muslim (la tribu yemenite des Azd vit dans le mouvement abbaside un moyen de mettre un terme à la domination des tribus arabes du Nord, à commencer par celle des Tamīm). Les principaux résultats sont synthétisés en conclusion (pp. 271-5). Les parties les plus novatrices, comme celle où l’A. réfute l’origine iranienne de Muhallab (notamment en critiquant A. Āḏarnūš, pp. 197-202) ou les thèses d’E. Daniel sur le rôle des Arabes au Ḫurāsān (p. 244 sqq) seront sans doute aussi celles qui pou rront susciter le plus de critiques. L’ouvrage s’arrête en 132/849 avec l’écroulement de l’« empire arabe ». On peut regretter que la postérité des Azd dans la période suivante n’ait pas été esquissé ; à titre d’exemple, rappelons que la principale famille d’Iṣfahān au 6e/12e s., les Khujandi, prétendaient descendre de Muhallab b. Abī Ṣufra.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

David Durand-Guédy. Leylā Ḫāmesī-Pūr, « Qabīle-ye Azd va naqš-e ān dar tārīḫ-e eslām va Īrān. Qom, Ketābḫāne-ye taḫaṣṣoṣī-ye tārīḫ-e eslām va Īrān, 1382/2004, 311 p., index. [La tribu des Azd et son rôle dans l’histoire de l’Islam et de l’Iran] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 27 | 2006, document 134, mis en ligne le 02 janvier 2007, consulté le 30 septembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/5837 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.5837

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search