Skip to navigation – Site map
148
Caterina Bori

« A new source for the biography of Ibn Taymiyya ». Bulletin of the School of Oriental and African Studies, vol. 67/3, (2004), pp. 321-348.

Book review by Denise Aigle

Index terms

noms/names :

Ibn Taymiyya, Mongoles

Auteurs mentionnés :

Henri Laoust, Thomas Raff
Top of page

Full text

1Cet article est consacré à une biographie jusqu’ici inédite du grand savant hanbalite, Ibn Taymiyya, connu pour avoir participé par son action à mener le jihad contre les Ilkhans, en paroles, mais également sur le champ de bataille. Cette biographie, dépourvue de titre, mais dont l’incipit se présente ainsi : « hāḏihi nubha min sīrat šayḫ al-islām Taqī al-dīn ibn Taymiyya ». L’unique manuscrit de ce texte est conservé à la Maktabat al-Asad de Damas. Il a été rédigé par Šams al-dīn al-Ḏahabī (m. en 748/1347-1348), célèbre savant et historien syrien de la période mongole. Dans cet article, l’A. présente l’édition et une traduction anglaise de ce texte.

2Cet opuscule est important pour qui s’intéresse à l’histoire de l’Iran ilkhanide, et en particulier aux conflits qui ont opposé les Ilkhans aux Mamelouks, en particulier à l’époque de Ghazan Khan (r. 1295-1304) qui, bien que converti à l’islam, a mené trois campagne dans le Bilād al-Šām : en décembre 1299, avec un succès temporaire de quelques mois, en 1300 et en 1303.

3Cette petite biographie d’Ibn Taymiyya est la première source à rapporter qu’il y avait, non pas une seule rencontre entre ces deux personnages (Henri Laoust, Essai sur les doctrines sociales et politiques de Taqī-d-Dīn Aḥmad Ibn Taymīya, canoniste hanbalite né à Ḥarrān en 661/1262, mort à Damas en 728/1328, Le Caire, Institut Français d’Archéologie Orientale, 1939, pp. 117-120 ; Thomas Raff, Remarks on an anti-mongol fatwā by Ibn Taimīya, Leyde, 1973, pp. 20-24) mais deux entrevues entre Ghazan Khan et le savant hanbalite (ijtima’a bi-l-malik marratayn, fol. 72r). Le texte atteste de même, confirmant d’autres sources historiques mameloukes, qu’Ibn Taymiyya a rencontré également Qutluġ-Šāh et Mūlay, les deux commandants en chef des armées mongoles, pour faire libérer des prisonniers.

Top of page

References

Electronic reference

Denise Aigle. Caterina Bori, « « A new source for the biography of Ibn Taymiyya ». Bulletin of the School of Oriental and African Studies, vol. 67/3, (2004), pp. 321-348. », Abstracta Iranica [Online], Volume 27 | 2006, document 148, Online since 02 January 2007, connection on 16 September 2019. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/5897

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page