Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 274. Histoire, Période Musulmane4.2. Histoire du XVe au XIXe siècle4.2.1. Safavides et QâjârsHamid Algar. « Naqshbandis and Sa...

4. Histoire, Période Musulmane
4.2. Histoire du XVe au XIXe siècle
4.2.1. Safavides et Qâjârs
160

Hamid Algar. « Naqshbandis and Safavids. A Contribution to the Religious History of Iran and Her Neighbors », in : Michel Mazzaoui, éd., Safavid Iran and Her Neighbors. University of Utah Press, Salt Lake City, 2003, pp. 7-48.

Jean Calmard

Entrées d’index

Personnes citées :

Michel Mazzaoui
Haut de page

Texte intégral

1Auteur de plusieurs travaux importants sur les naqšbandī (voir bib. dans son article « Nakshbandiyya », EI/2, VII, p. 935s.) H. Algar se propose ici de retracer leur influence et leur présence dans l’Iran safavide. Fort attaché au sunnisme, l’ordre naqšbandī ne pouvait y agir qu’avec discrétion. L’A. étudie d’abord les activités de trois disciples de Ḫwāje Aḥrār (1404-1490) à Tabrīz et en Anatolie, fin 15e-début 16e s. L’un d’entre eux, ‘Abd al-Wahhāb Hamadānī, respecté en tant que seyyed, parvint à servir successivement les pouvoirs aqqoyunlu, timouride et safavide. L’A. analyse ensuite les activités d’un naqšbandī d’une lignée différente, Ṣon‘ollāh Kuzkkozkānī, et celles de ses descendants. Cette famille, et ses ḫalīfe, venaient de la province de Tabrīz, et non de la ville, et leur influence resta limitée. Aucun des naqšbandī qui quittèrent alors l’Iran pour les territoires ottomans ne parvint à y transplanter sa lignée, à l’exception de Šeyḫ ‘Azīz d’Orumiye (p. 18ss.). D’autres naqšbandī, Seyyed ‘Alī Kordī et ses disciples, furent actifs à Qazvīn sous Šāh Ṭahmāsp, malgré les persécutions.

2En but à l’hostilité des Safavides, d’autres naqšbandī se maintinrent en Iran, notamment à Hérat. Mais ce n’est que beaucoup plus tard, au 19e s., que l’ordre (branche Khalidi) rétablit sa présence en Iran dans les zones sunnites du Kurdistan et du Tāleš (p. 33). L’A. discute, in fine, du rôle (limité), du proto-chiisme soufi en tant que précurseur du chiisme safavide.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean Calmard, « Hamid Algar. « Naqshbandis and Safavids. A Contribution to the Religious History of Iran and Her Neighbors », in : Michel Mazzaoui, éd., Safavid Iran and Her Neighbors. University of Utah Press, Salt Lake City, 2003, pp. 7-48. »Abstracta Iranica [En ligne], Volume 27 | 2006, document 160, mis en ligne le 02 janvier 2007, consulté le 03 mars 2024. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/5932 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.5932

Haut de page

Rédacteur

Jean Calmard

CNRS – Paris

Comptes rendus du même rédacteur

Haut de page

Droits d’auteur

Le texte et les autres éléments (illustrations, fichiers annexes importés), sont « Tous droits réservés », sauf mention contraire.

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search