Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 274. Histoire, Période Musulmane4.2. Histoire du XVe au XIXe siècle4.2.2. Asie centraleTārīḫ-e Torkamanestān. Vol. 2, Te...

206
Urāz Moḥammad Sarlī

Tārīḫ-e Torkamanestān. Vol. 2, Tehrān, Daftar-e moṭāle‘āt-e siyāsī va beyn ol-melalī, 2e éd., 1383[/2004] (1ère éd. 1369[/1990]), xii-396 p., ill. h.-t., bibliographie. [Histoire du Turkménistan]

Compte-rendu réalisé par Stéphane A. Dudoignon

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Contrairement au premier volume de cet ouvrage, qui était alimenté de sources primaires diverses, notamment persanes d’Iran (voir mon c.r., Abs. Ir. 17-19 [1994-6], c.r. n°421 pp. 137-8), celui-ci, consacré à la colonisation russe et au début de la période soviétique, consiste pour l’essentiel en un travail de seconde main, basé sur des études modernes, voire des notices des encyclopédies turkmènes soviétique et post-soviétique, additionnées du recours à un petit nombre de sources primaires éditées et publiées (en particulier les mémoires de Zeki Velidi). Un premier chapitre est consacré aux vingt dernières années du 19e s., depuis la soumission des Turkmènes jusqu’à la délimitation des frontières méridionales de l’Empire russe avec l’Iran et l’Afghanistan. Il est suivi d’une étude du développement économique de la Transcaspienne pendant la période coloniale (notamment autour de l’essor urbain), puis d’un autre sur les résistances à la domination russe dans cette même région – avec un petit sous-chapitre novateur sur l’influence régionale des gouvernements constitutionnels russes de la période 1905-1914. Vient une partie sur l’établissement du pouvoir des Soviets et sur la participation turkmène dans les nouvelles institutions politiques, nuancé par une autre partie sur les mouvements de résistance dirigés successivement par Junayd Khān Qilīch Khān, puis Dählī Bābā avant, pendant et après la Première Guerre mondiale. Un dernier chapitre est consacré à la formation de la RSS Turkmène et à l’émigration de la population de Ming-Qishlāq. L’ensemble dresse un tableau apologétique du Turkménistan d’avant les purges staliniennes, basé sur un très petit nombre de sources polémiques (l’activiste nationaliste Zeki Velidi pour toute la période avant et après 1917) articulé autour de la vision hégélienne d’un progrès continu (pages navrantes sur les convergences entre réforme islamique et révolution bolchevique) malgré les sanglants aléas résultant, pour les populations vernaculaires, de la rivalité entre empires russe et britannique.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Stéphane A. Dudoignon. Urāz Moḥammad Sarlī, « Tārīḫ-e Torkamanestān. Vol. 2, Tehrān, Daftar-e moṭāle‘āt-e siyāsī va beyn ol-melalī, 2e éd., 1383[/2004] (1ère éd. 1369[/1990]), xii-396 p., ill. h.-t., bibliographie. [Histoire du Turkménistan] », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 27 | 2006, document 206, mis en ligne le 02 janvier 2007, consulté le 29 septembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/6024 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.6024

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search