Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 275. Art et Archéologie. Période Mu...5.1. Monde iranophone« On Mahmud b. Ishaq al-Shihabi’s...

246
Jens Kröger

« On Mahmud b. Ishaq al-Shihabi’s manuscript of Yûsuf va Zulaykhâ of 964 (1557) ». Muqarnas, XXI (2004), pp. 239-253.

Compte-rendu réalisé par Audrey Peli

Entrées d’index

noms/names :

Jāmi
Haut de page

Texte intégral

1La copie du Yūsuf va Zulayḫā de Jāmī issue de l’ancienne collection de Friedrich Sarre, qui comptait 139 folios lorsque ce dernier l’acquit en 1906, a été démembrée après la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui 55 folios sont conservés au Museum d’art islamique de Berlin, auxquels s’ajoutent au moins 25 folios appartenant à d’autres collections.

2D’après le colophon, à ce jour inédit, les calligraphies de cet exceptionnel manuscrit sont signées “Mahmud b. Ishaq al-Shihabi en l’an 964 A. H”. Ce calligraphe estimé est connu pour avoir étudié puis travaillé à Bukhara pour le Shaybanide Abū’l Ġāzī ‘Abdullāh b. Iskandar (1557-1598).

3A partir d’indices codicologiques, stylistiques et iconographiques, l’A. propose d’attribuer les peintures marginales et la reliure à l’Inde moghole, entre les derniers années du règne d’Akbar et le début du règne de Jahāngīr (fin 16e - début du 17e s.). En outre, Claus-Peter Haase publie les sceaux et inscriptions du colophon qui désignent de hauts officiers de la chancellerie de Šāh Jahān (-1628-1657).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Audrey Peli. Jens Kröger, « « On Mahmud b. Ishaq al-Shihabi’s manuscript of Yûsuf va Zulaykhâ of 964 (1557) ». Muqarnas, XXI (2004), pp. 239-253. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 27 | 2006, document 246, mis en ligne le 02 janvier 2007, consulté le 05 décembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/6147 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.6147

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search