Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 2711. Littérature11.1. Littérature persane11.1.0. Généralités« Exclusionary Poetics: Approache...

296
Wali Ahmadi

« Exclusionary Poetics: Approaches to the Afghan ‘Other’ in Contemporary Iranian Literary Discourse ». Iranian Studies, vol. 37, n°3 (September 2004), pp. 407-429.

Compte-rendu réalisé par Justine Landau

Entrées d’index

Auteurs mentionnés :

Ahmad Karimi-Hakkak, Kamran Talattof
Haut de page

Texte intégral

1Que reste-t-il de la grande aire culturelle persanophone transnationale de l’époque classique ? A en croire les critiques iraniens contemporains, il semble que l’Iran seul a su adapter sa production littéraire aux exigences de la modernité, ce qui justifierait l’exclusion de la littérature persane non-iranienne, demeurée à un « stade infantile », du canon de la grande littérature moderne. « Dérivée » et donc « inférieure », la production littéraire des autres territoires persanophones ne serait qu’un pâle reflet de sociétés elles-mêmes en stagnation, ou au mieux, l’imitation maladroite de la modernité littéraire iranienne. Stigmatisant le nationalisme dominant de ces discours, l’A. entreprend d’en déconstruire les présupposés idéologiques à travers l’analyse des principales anthologies de la littérature afghane parues en Iran au cours des dernières années. La réception condescendante de la poésie comme de la fiction afghanes en Iran trahit la faiblesse d’une institution littéraire asservie à des considérations d’ordre politique, et incapable de concevoir entre les textes d’autres rapports que d’influence et de domination. Contre cette tendance de fond, l’A. formule le projet d’« une critique des pratiques de l’exclusion critique », et en appelle au renouvellement des méthodes de l’analyse littéraire qui permettront d’apprécier, à travers la poétique immanente aux œuvres et les rapports d’intertextualité, la diversité de la production littéraire en persan, au-delà des frontières nationales et historiques. L’exemple de la réception de la littérature afghane permet ainsi à l’A. de poser plus largement la question du décentrement nécessaire des problématiques culturelles dans le monde persanophone, à la manière d’un atlas géostratégique qui proposerait l’anamorphose d’un paysage critique encore trop irano-centré.

2Voir aussi la contribution de Wali Ahmadi sur l’influence de Nīmā dans la poésie afghane, in : Ahmad Karimi-Hakkak & Kamran Talattof, eds., Essays on Nima Yushij: animating modernism in Persian poetry, pp. 221-235 (cf. c.r. n°322).

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Justine Landau. Wali Ahmadi, « « Exclusionary Poetics: Approaches to the Afghan ‘Other’ in Contemporary Iranian Literary Discourse ». Iranian Studies, vol. 37, n°3 (September 2004), pp. 407-429. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 27 | 2006, document 296, mis en ligne le 02 janvier 2007, consulté le 30 septembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/6350 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.6350

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search