Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 2711. Littérature11.1. Littérature persane11.1.1. Littérature persane class...[‘Alī b. Abī Ḥafṣ b. Faqīr al-Eṣf...

299
‘Alī Akbar Aḥmadī Dārānī

[‘Alī b. Abī Ḥafṣ b. Faqīr al-Eṣfahānī], Toḥfat al-Molūk. Tehrān, Mirāṯ-e Maktūb, 1382/2003, 183 p.

Compte-rendu réalisé par Michele Bernardini

Texte intégral

1Cette édition critique du Toḥfat al-Molūk, traité de conseil aux rois, écrit par ‘Alī b. Abī Ḥafṣ b. Faqīr al-Eṣfahānī et divisé en quinze chapitres précédés par une doxologie, représente une nouveauté importante. Il s’agit d’un ouvrage complexe pour ce qui concerne sa datation et aussi son auteur. Une première édition, par Ḥasan Taqīzāde, a été publiée en 1317/1939 à partir d’un seul manuscrit (British Museum Library ; ms daté rajab 761/avril-mai 1360). L’édition actuelle exploite sept copies, parmi lesquelles un manuscrit provenant d’Istanbul (Aya Sofya) qui n’est pas daté, bien que l’éditeur le considère comme le plus ancien existant : selon lui, il est datable du 7e/13e s. À cet exemplaire s’ajoutent : un manuscrit conservé à Konya – le seul qui mentionne le nom de l’A. – que Mojtabā Minovī avait daté autour de 640/ca. 1242 ; un manuscrit ayant appartenu à Sa‘īd Nafīsī, datable du 9e s. ; un autre du 10e s. provenant de la bibliothèque de Ḥoseyn Naḫjūvānī ; un manuscrit de la bibliothèque du Majles, datant de 1046/1636-37 ; et un dernier provenant de l’Āstān-e Qods-e Raḍavī de Mašhad daté du 9 ḏi’l-ḥejje 1073/4 juillet 1663. Il est cependant très frustrant que l’éditeur, qui a utilisé pour la lecture de presque tous ces manuscrits les microfilms conservés à la Ketāb-ḫāne-ye Markazī, ne donne pas de références aux catalogues des bibliothèques d’origine et donc n’indique pas les cotes de chaque exemplaire. L’éditeur mentionne aussi deux autres manuscrits qu’il n’a pas eu l’occasion de voir : l’un d’eux, cité par Mīnovī dans la Majalle-ye dāneškade-ye adabiyāt-e Tehrān, est conservé auprès de la Bibliothèque Vaticane. Bien que l’éditeur attribue cet exemplaire à Awḥadī – de qui il existe en effet un Toḥfat ol-Molūk au Vatican (Ms. Borg. Pers. 12) –, sans prendre en considération un autre manuscrit de la même bibliothèque, datable du 11e/17e s. (Vat. Pers. 12) qui, d’après la description du Catalogue de Ettore Rossi (Elenco dei manoscritti persiani della Biblioteca Vaticana, Città del Vaticano, 1948, pp. 38-39), correspond exactement au Toḥfat ol-Molūk d’‘Alī Eṣfahānī.

2Quant au texte même de l’ouvrage, il s’agit d’une œuvre qui mérite certainement une sérieuse attention, bien que nos informations sur son auteur soient très incomplètes. En s’appuyant sur Nafīsī, Aḥmadī Dārānī propose de dater sa rédaction de la deuxième moitié du 6e/12e, ou de la première moitié du 7e/13e s. Cette datation est établie sur la mention de différents vers de Sanā'ī, qui apparaissent dans le Toḥfat ol-Molūk. L’éditeur suggère aussi que deux histoires, celle d’Eskandar et celle de Keyḫosrow qui apparaissent dans différents manuscrits, ne sont pas cohérentes avec la première édition du texte ; en effet, non seulement ces histoires n’apparaissent pas dans le plus ancien manuscrit, mais elles ont été écrites aussi dans un style différent. Quant au contenu, Aḥmadī Dārānī souligne l’importance de la présence de certains passages d’auteurs très anciens, comme Rūdakī et Abū Šakūr de Balḫ, qui n’apparaissent nulle part ailleurs. Il offre un récapitulatif des principales mentions de ce texte, faites par les chercheurs qui l’ont précédé : Moḥammad Qazvīnī, Ḥasan Taqīzāde, Sa‘īd Nafīsī, Īraj Afšār et Charles Henri de Fouchécour. Peut-être qu’une approche comparative avec d’autres ouvrages du genre, aussi bien antérieurs, contemporains que postérieurs à celui-ci, pourra permettre ultérieurement quelques réflexions plus approfondies sur ce texte important.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Michele Bernardini. ‘Alī Akbar Aḥmadī Dārānī, « [‘Alī b. Abī Ḥafṣ b. Faqīr al-Eṣfahānī], Toḥfat al-Molūk. Tehrān, Mirāṯ-e Maktūb, 1382/2003, 183 p. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 27 | 2006, document 299, mis en ligne le 02 janvier 2007, consulté le 05 décembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/6361 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.6361

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search