Navigation – Plan du site

AccueilAbstracta IranicaVolume 2711. Littérature11.1. Littérature persane11.1.1. Littérature persane class...[Ḫwāje ‘Amīd ‘Aṭā’ b. Ya‘qūb ‘Aṭā...

303
Seyyed Moḥammad Dabīrsiyāqī

[Ḫwāje ‘Amīd ‘Aṭā’ b. Ya‘qūb ‘Aṭāyī Rāzī], Borzū-nāme, va Dāstān-e Kok-e Kūhzād. Tehrān, Anjoman-e Āṯār va Mafāḫer-e Farhangī, 1382/2003, 283 p.

Compte-rendu réalisé par Michele Bernardini

Texte intégral

1Cette nouvelle édition du Borzū-nāme d’‘Aṭāyī Rāzī, auteur ghaznavide du 5e/11e s., à laquelle l’éditeur à ajouté une édition de l’histoire anonyme de Kok-e Kūhzād (Kok le montagnard), représente une nouvelle étape dans la longue histoire de la fortune de ces textes. Dans son introduction, le Professeur Dabīrsiyāqī ne manque pas d’en tracer les moments les plus importants, depuis les premières études et éditions par Turner Macan qui inclut le texte du Borzū-nāme en appendice à son édition du Šāh-nāme, puis celles de Anquetil Duperron, Jules Mohl et Ṣafā. Ce dernier considéra Borzū-nāme dans son Tārīḫ-e ḥamāse-hā-ye Īrānī. L’Éditeur ne manque pas non plus de fournir des références pour la biographie de ‘Aṭāyī qui vécut à l’époque du souverain ghaznavide Ebrāhīm et, à sa mort en 471/1078-79, fut l’objet d’une marṯiye par Mas‘ūd Sa‘d-e Salmān. Dabīrsiyāqī ajoute une analyse comparative entre le Borzū-nāme et le Šāh-nāme de Ferdowsī en montrant une certaine hésitation par rapport à des jugements du passé. Il note, par exemple, un lien très strict avec le texte de Ferdowsī et, en même temps, l’incapacité de l’A. d’arriver au niveau atteint par son inspirateur. Quant à l’histoire de Kok-e Kūhzād, l’éditeur affirme qu’elle est certainement postérieure au Šāh-nāme. Mais il conteste l’opinion du Malek ol-šo‘arā Bahār, qui l’attribuait à l’époque mongole, et trouve que son style témoigne plutôt d’un texte du 6e/12e s., pouvant être placé parmi les ouvrages rédigés au Ḫorāsān. L’édition est accompagnée par de copieux indices.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Michele Bernardini. Seyyed Moḥammad Dabīrsiyāqī, « [Ḫwāje ‘Amīd ‘Aṭā’ b. Ya‘qūb ‘Aṭāyī Rāzī], Borzū-nāme, va Dāstān-e Kok-e Kūhzād. Tehrān, Anjoman-e Āṯār va Mafāḫer-e Farhangī, 1382/2003, 283 p. », Abstracta Iranica [En ligne], Volume 27 | 2006, document 303, mis en ligne le 02 janvier 2007, consulté le 29 septembre 2022. URL : http://journals.openedition.org/abstractairanica/6393 ; DOI : https://doi.org/10.4000/abstractairanica.6393

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
Search OpenEdition Search

You will be redirected to OpenEdition Search